PARTAGER

SHAFAQNA – Press TV : Pour la première fois depuis le début des 54 semaines de manifestations, des milliers de manifestants font marche vers les frontières des territoires occupés contre la « normalisation ». Un chapitre nouveau vient de s’ouvrir dans leur lutte contre Israël.

À l’appel du Haut Conseil national de la Marche du grand retour, les habitants de la bande de Gaza ont massivement participé à la Marche du grand retour avec pour mot d’ordre : « Tous ensemble face à la normalisation des relations ».

« Le seul moyen d’avancer est de poursuivre les manifestations jusqu’à la défaite totale du blocus », a affirmé ce Conseil.

« Grâce à ses manifestations pacifiques notre peuple a défié le régime d’occupation », a-t-il précisé, avant d’ajouter : « L’histoire témoignera que c’est notre peuple qui aura fait s’effondrer le Deal du siècle. »

À lire aussi : Marche du grand retour à Gaza : au moins 83 Palestiniens blessés

Depuis le 30 mars 2018, les Palestiniens organisent des manifestations pacifiques chaque vendredi près du mur de séparation de la bande de Gaza avec les territoires occupés par Israël pour réclamer le droit au retour des Palestiniens et la fin du blocus.

Les groupes de la Résistance palestinienne dans la bande de Gaza ont signé un accord avec Israël avec la médiation de l’Égypte, du Qatar et des Nations unies. Ils ont déclaré s’être mis d’accord avec l’Égypte sur un calendrier pour la mise en application de cet accord.

En vertu de cet accord, la zone de pêche à Gaza s’étendra à 15 milles marins des côtes dans certains endroits. Et les points de passages seront rouverts.

De même, un budget a été alloué pour créer 20 000 emplois et les sanctions touchant 80 marchandises imposées par le régime israélien seront levées.

En outre, le Qatar continue de fournir de l’électricité et le plan d’aide à destination des familles nécessiteuses reprendra.

Selon un autre information, un jeune est tombé en martyr sous les balles des militaires israéliens, à l’est de Jabalia dans le nord de la bande de Gaza.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here