PARTAGER

SHAFAQNA – Actualite News : Les groupes hindous de droite ont renouvelé leurs revendications en faveur d’un nouveau temple dans la ville d’Ayodhya, dans l’Uttar Pradesh – qui était autrefois le site de la mosquée Babri du XVIe siècle – en prévision des élections générales du printemps prochain.

Des dirigeants d’autres groupes de droite ont également assisté au rassemblement de dimanche 9 sur le site de Ramlila à New Delhi.

«Nous voulons une ordonnance pour pouvoir construire un temple [dédié] à Rama, à Ayodhya», a déclaré Vinod Bansal, porte-parole national de Vishva Hindu Parishad (VHP), affirmant que le site est le lieu de naissance de la divinité hindoue Rama (ou “Ram”).

À lire aussi : En Inde, des villes aux consonances islamiques rebaptisées par le parti nationaliste

«Les personnes au pouvoir ont promis de construire le temple de Ram. Ils devraient écouter les gens et répondre à la demande”, a déclaré Suresh Bhaiyyaji Joshi, dirigeant de Rashtriya Swayamsevak Sangh (RSS), lors du rassemblement de dimanche, selon la chaîne de télévision New Delhi (NDTV). Le RSS est le mentor idéologique du parti Bhartiya Janta (BJP) au pouvoir en Inde.

Après la destruction de la Mosquée Babri par des activistes hindous en 1992, des émeutes nationales ont eu lieu et environ 2 000 personnes ont trouvé la mort. Les Musulmans de la région exigent une nouvelle mosquée sur le site depuis plus d’un quart de siècle.

La controverse devrait faire l’objet d’une audience le mois prochain à la Cour suprême indienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here