PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Mi-novembre, Airbnb annonçait dans un communiqué sa décision de retirer les offres de locations dans les colonies de Cisjordanie occupée. Alors qu’Israël menaçait la plateforme de sanctions, le dialogue a finalement été renoué entre la start-up américaine et le ministre israélien du Tourisme, à en croire ce dernier. Un dialogue qui a dû ressembler à un coup de pression. Car sur son compte Facebook, Yariv Levin a indiqué ce lundi qu’Airbnb, finalement, « n’appliquera pas sa décision de retirer de son site les logements proposés » dans les territoires occupés.

À lire aussi : Airbnb ne proposera plus de locations dans les colonies israéliennes de Cisjordanie

Airbnb avait profité de son communiqué du 19 novembre, dans lequel il indiquait ne plus vouloir proposer d’annonces en Cisjordanie, pour étriller le mouvement BDS en rappelant « son rejet sans équivoque du mouvement BDS. » L’entreprise américaine avait également redit son « engagement à développer ses activités en Israël, permettant à davantage de touristes du monde entier de profiter des merveilles du pays et de ses habitants. » Selon Airbnb, 200 logements sont répertoriés en Cisjordanie.

Dans un nouveau communiqué, Airbnb dément et affirme que « les informations publiées plus tôt aujourd’hui sont inexactes. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here