Malgré la laïcité du gouvernement français, les tendances religieuses de la jeunesse française ont augmenté

by Pey Bahman Z
gouvernement français, France, hijab, Islam

SHAFAQNA – Dans un article, le journal français « Le Parisien » a abordé la question des tendances religieuses croissantes chez les jeunes Français, malgré les lois laïques imposées par le gouvernement.

Iannis Roder, professeur d’histoire et responsable pédagogique à la Fondation Jean-Jaurès, estime qu’une partie de la jeunesse française n’accepte pas l’idée de laïcité ni les piliers sur lesquels repose la République française.

Roder a récemment publié un livre intitulé « La jeunesse française, l’école et la république » où il évoque la perception qu’ont les jeunes du concept de laïcité.

Selon Roder, pour de nombreux étudiants, le concept de laïcité est synonyme de déni des libertés religieuses, en particulier du droit de porter ce qu’ils veulent. C’est un sentiment très répandu chez les étudiants, y compris chez les jeunes non musulmans.

À lire aussi: Nette augmentation des actes d’islamophobie en France

اقلیت مسلمان فرانسه در حال اقامه نماز در خیابان

Un sondage de la Fondation française pour l’opinion publique, réalisé pour l’Union internationale contre le racisme et l’antisémitisme, en mars 2021, a révélé que 52 % des jeunes n’étaient pas contre le port de vêtements religieux à l’école.

Interrogé sur les changements de comportement des élèves vis-à-vis de l’école, ce professeur confirme qu’il constate des phénomènes qui n’existaient pas il y a 20 ans.

« De nombreuses étudiantes observent l’hijab et certaines portent « l’abaya » qui est la tenue commune des femmes dans les pays à culture islamique du Moyen-Orient. Lorsque nous sommes allés dans un camp avec les élèves et sommes allés pour manger dans un restaurant, beaucoup d’entre eux n’ont pas voulu manger du poulet parce que « ce n’était pas halal ». Ce comportement n’existait pas il y a 20 ans, et est un signe de l’augmentation des tendances religieuses des étudiants. Beaucoup d’enfants me demandent si écouter de la musique est interdit dans l’Islam, ou des professeurs de sciences rapportent que les élèves ne croient pas aux informations sur la création du monde et l’origine des espèces. Aux États-Unis, les gens sont à l’abri des ingérences du gouvernement dans les affaires religieuses, alors qu’en France, c’est le contraire et les employés du gouvernement sont même tenus de ne pas porter de symboles religieux », dit-il dans cet article.

Source: IQNA

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.