PARTAGER
fintech islamique, Malaisie, produits Halal
SHAFAQNA – Iqna : Ces réunions ont débuté avec une lecture du Coran et l’accueil de Vir Haji Amir-u-din bin Hadji Hamza, vice-ministre des Finances de la Malaisie.
Iman Amin Sajini, président de la société de développement du secteur privé de la Banque islamique de développement, a ensuite prononcé un discours, et Mohammad Rezwan, président de l’association Fintech de Malaisie a évoqué les facteurs de la Fintech islamique capables de créer un nouveau système financier.
Le troisième jour de la conférence était consacré à 6 secteurs différents dont les experts ont abordé les divers sujets liés à la technologie financière islamique et à la fabrication de produits Halal. L’un des sujets était de savoir si le système moderne bancaire pouvait s’accorder avec l’éthique des banques islamiques.
Les solutions apportées par la Fintech aux institutions financières islamiques, les contrats et l’aide à l’économie islamique, la technologie financière numérique et le système financier social islamique, les inconvénients des avancées technologiques, les opportunités dans le domaine de la finance halal et l’assistance aux nouvelles entreprises étaient les sujets abordés lors de la dernière journée de la conférence.
Le Centre du Djihad universitaire pour le développement des unités technologiques et d’arts coraniques, chargé d’inscrire les participants iraniens à la conférence de Malaisie, a organisé une réunion d’information à l’intention de ces personnes à Téhéran, le 28 septembre 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here