PARTAGER
droits de l’homme, Malaisie, chiites

SHAFAQNA- Iqna : Des chiites malais arrêtés lors des cérémonies d’Ashura dans la province de Jawahar, ont porté plainte auprès de la commission des droits de l’homme contre les discriminations et les pressions du gouvernement.

Un groupe de 13 membres a rencontré les responsables et les membres de la commission, et condamné les pressions exercées sur la communauté chiite, notamment pour empêcher leurs enfants de s’inscrire à l’école ou d’enregistrer un mariage chiite. Ils ont également déclaré que des politiciens et des personnalités influentes étaient à l’origine de ces pressions.

À lire aussi :Malaisie : Des dizaines de musulmans chiites sonts arrêtés

Un chiite a déclaré que récemment en Malaisie, des fatwas avaient été lancées contre les chiites, et que certains imams des prières du vendredi avaient accusé les chiites de faire partie d’une secte égarée.

Le Bureau des affaires religieuses de Malaisie a intensifié la répression des chiites ce mois-ci, et la police a attaqué des participants, malais et étrangers, aux cérémonies de commémoration du martyre de l’Imam Hussein (as) dans les mosquées chiites de certaines villes.

La Commission malaise des droits de l’homme a qualifié cette mesure de violation des droits de l’homme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here