PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Après l’arrestation arbitraire de deux clients noirs en avril dernier, les dirigeants de Starbucks avaient annoncé qu’ils formeraient leurs employés pour éviter toute nouvelle discrimination à l’avenir. Le patron de l’enseigne, Kevin Johnson, avait alors demandé que Starbucks fasse « un examen complet de ses pratiques » et avait proposé que, ce 29 mai, plus de 8 000 de ses cafés ferment pendant une demi-journée pour que les 175 000 employés du groupe suivent une formation ayant pour objectif de faire prendre conscience aux salariés de leurs éventuels préjugés racistes, et ainsi de les corriger.

À lire aussi: Paris: contre le racisme, la supérette de Stalingrad affiche la couleur

Promesse tenue : ce mardi, dans l’après-midi, les 8 000 cafés américains de la chaîne resteront porte close. Evidemment, il sera une nouvelle fois question de l’interpellation par la police de deux jeunes Noirs dans un café de Philadelphie. Alors que Starbucks a, pour s’excuser, payé un dollar symbolique aux deux victimes, le groupe a également annoncé la mise en place de programmes pour les jeunes entrepreneurs dans les lycées, pour un montant de 200 000 dollars.

Ce mardi, l’enseigne a invité plusieurs associations à se joindre à la formation pour former ses salariés. Starbucks veut « reconnecter les équipes avec leur mission, en partageant des idées sur la manière de rendre Starbucks encore plus accueillant », précise une affiche posée dans un établissement new-yorkais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here