PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : Agrandie, embellie et dotée d’une collection d’objets rares qui s’est enrichie, la galerie du monde islamique abritée par le British Museum, à Londres, a fait peau neuve grâce à la donation substantielle de son généreux mécène, la Malaysian Albukhary Foundation, et pour le plus grand bonheur des admirateurs de l’Art islamique ancestral, flamboyant comme le fut l’âge d’or de l’Islam.

Recelant de nouveaux chefs-d’œuvre dont certains n’avaient jamais été jusqu’ici exposés, le prestigieux British Museum, l’un des plus anciens musées du monde, espère que les visiteurs répondront nombreux à son invitation à remonter le cours d’une histoire millénaire foisonnante pour découvrir la richesse de son patrimoine artistique, encore par trop méconnue.

À lire aussi : Londres : l’islamophobe, qui appelait à châtier les musulmans lors du “Punish a Muslim day”, derrière les barreaux

Un patrimoine artistique unique qui s’est épanoui au cours d’une période d’une exceptionnelle fécondité, sur un vaste territoire étendu au-delà des mers, allant de l’Espagne à l’Asie du sud-est.

                Bol d’Iznik, XVe siècle, Turquie

Astrolabe, laiton, argent et cuivre, nord de l’Irak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here