Lois Islamiques des rituels du Hajj: Le Tawâf

by Pey Bahman Z
Hajj, Tawâf

SHAFAQNA – Lois Islamiques Selon les Fatwas du Grand Ayatollah Sistani.

Les rituels du Hajj: Le Tawâf

Le Tawâf est la deuxième obligation dans la `Omrah de tamatto`. Le pèlerinage est invalidé si l’on omet, délibérément de l’accomplir, et ce peu importe que ce soit en connaissance de cause ou par ignorance de la loi. Dans ce dernier cas, “la précaution juridique” veut que le pèlerin doive, en outre, sacrifier une “badanah”, à titre d’aumône expiatoire. On est considéré comme ayant omis d’accomplir le Tawâf, si on le retarde jusqu’à une date ou une heure où on ne peut plus terminer les cérémonies de la `Omrah avant le déclin du soleil le jour de `Arafah.

D’un autre côté, si la `Omrah est invalidée, l’Ihrâm est à son tour invalidé, selon “toute vraisemblance”, et le fait de la changer en pèlerinage d’Ifrâd ne répare pas l’infraction, bien que la précaution commande qu’on y recoure (le changement de la `Omrah de tamatto` en pèlerinage d’Ifrâd) en accomplissant les cérémonies du pèlerinage d’Ifrâd à titre de “Rajâ’”. Mais la précaution la plus sûre commande que l’on accomplisse le Tawâf, la prière de Tawâf, le Sa`y, le rasage ou la coupure de cheveux, à titre plus général, comprenant et le pèlerinage d’Ifrâd et la `Omrah mofradah.

Les Conditions du Tawâf

L’Intention: C’est-à-dire que le pèlerin formule l’intention d’accomplir le Tawâf pour se rapprocher d’Allah, comme on l’a vu dans l’Intention de l’Ihrâm.

Etre purifié de l’acte mineur (al-hadath al-açghar) et de l’acte majeur (al-hadath al-akbar): si donc le pèlerin accomplit le Tawâf sans s’être purifié après avoir uriné ou déféqué et ce, que ce soit délibérément, par ignorance ou par inadvertance, le Tawâf est invalidé.

Types of Hajj, Hajj rituals, Shia GraphAnglais

Tawaf

In Umrat-ut-Tamatu, the second obligation is Tawaf. If a pilgrim deliberately abandons it, his Hajj, shall be null and void, irrespective of whether or not he was aware of the rule governing the matter. Delaying its performance could be materialized in a way that it would no longer be possible to perform it, as it would be time for the devotional stay in Arafat. Thus, the Umrah will be invalid. Apparently, the Ihram will also be invalidated. [And as a rectifying measure], reverting to Hajj-ul-Ifraad is not sufficient, although one should do so, as a matter of precaution. In both the situations, it is obligatory to repeat the Hajj in the following year.

Conditions of Tawaf

There are certain matters relating to the proper execution of Tawaf

First: Niyyah

Tawaf is invalid, if there is no intention to perform it for the purpose of attaining closeness and obedience to Allah.

Second: Taharah from urine and excrement

If one performs Tawaf despite such uncleanliness, whether deliberately, out of ignorance, or inadvertently, Tawaf is invalid.

Types of Hajj, Hajj rituals, Shia Graph

 

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.