L’Irak construit un aéroport pour la ville sainte de Kerbala

92
PARTAGER

SHAFAQNA – Des responsables irakiens ont posé lundi la première pierre d’un aéroport destiné à accueillir les millions de pèlerins qui affluent chaque année dans la ville sainte chiite de Kerbala.

L’aéroport central de l’Euphrate devrait entrer en service à la mi-2018 à 35 km au sud de Kerbala, située à une centaine de km au sud de Bagdad, a indiqué à l’AFP Ahmed Tobal, un responsable de la société Khayrat al-Sibtein qui supervise le projet.

Khayrat al-Sibtein appartient à la fondation qui gère le mausolée de l’imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet, qui est l’un des lieux les plus saints de l’islam chiite.

Quelque 2,5 millions d’étrangers se rendent chaque année sur ce site pour le pèlerinage de l’Arbaïn, l’un des plus grands évènements religieux au monde.
“Kerbala reçoit des millions de pèlerins et la construction d’un aéroport est nécessaire”, a indiqué le gouverneur de Kerbala, Aqeel al-Turaihi.

Situé aussi à proximité de Najaf, une autre ville sainte chiite, “l’aéroport va contribuer à raviver le tourisme dans la région centrale de l’Euphrate”, s’est félicité le cheikh Abdel Mahdi al-Karbalai, un représentant de l’ayatollah Ali Sistani, la plus hauteautorité chiite d’Irak.
L’aéroport est construit par la société britannique Copperchase pour un coût de 500 millions de dollars (467 M EUR), selon M. Tobal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here