PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : Le projet de loi appelé loi 21, a été adopté avec 73 voix pour et 35 voix contre.

Cette loi concerne les employées, les enseignantes, les juges et les membres de la police qui seront embauchés dans l’avenir, mais exclut les employées qui travaillent actuellement pour l’État.

Selon cette loi, les enseignantes recrutées après le 28 mars 2019, ne seront pas autorisées à porter des symboles religieux, et les enseignantes embauchées avant cette date ne seront pas autorisées à porter des symboles religieux si elles souhaitent une promotion.

À lire aussi : Le rapport d’une commission canadienne illustré par une fillette voilée fait polémique

La communauté musulmane du Canada a condamné cette loi ajoutant qu’elle sera à l’origine de discriminations à l’encontre des musulmanes et encouragera l’islamophobie dans le pays.

Le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, s’était précédemment opposé à ce projet de loi déclarant que le gouvernement n’avait pas d’ordres à donner aux femmes dans leurs choix vestimentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here