PARTAGER

SHAFAQNA – Shia 974 : Un nommé Moosa Bin Khayyar raconte que l’Imam Ridha (as) et moi-même, nous étions en train de traverser à cheval la région de Tûs, qui a pris le nom de Mechhed depuis que le 8è Imam (as) est inhumé dans ce lieu saint. D’un coin, des cris de pleurs parvinrent jusqu’à nous. Un cercueil transporté par des gens nous apparut. Le Successeur du Saint Prophète (saw) descendit de sa monture, fit quelques pas et porta la caisse sur ses épaules tandis que des larmes s’écoulaient de ses yeux. En se tournant vers moi, il déclara : « Ô Moosa ! Celui qui transporte le cercueil de mon fidèle, où qu’il soit, il se purifie de ses péchés tel qu’il venait de naître à l’instant. »

Lorsque la dépouille fut placée sur le bord de la tombe, l’Imamé Hashtum (as) s’y approcha, écarta les gens qui l’entouraient, posa sa sainte main sur la poitrine du défunt et proclama en prononçant son nom : « N’aies pas peur ! Je t’apporte la bonne nouvelle. Le Paradis est ton séjour ! »

À lire aussi: Narration de Ibn Battûta a Mashhad et sanctuaire du Imam al-Ridha au 7ieme siecle

A ces mots, je ne pus me résister pour demander à l’Imam (as) :

« Ô mon Maître ! Vous n’êtes jamais venu à cet endroit. Comment donc l’auriez –vous connu ?

– Ô Moosa ! Me répondit le Sultanul Arab val Ajam (Le Prince des Arabes et des Non Arabes), vous ne savez pas que je suis l’Argument d’Allah sur la terre et l’Imam en plus. Tous les matin et soir, les œuvres de nos fidèles, nos Shias, sont présentés devant nous. Lorsque nous y voyons des défauts, nous nous adressons à Dieu pour Lui implorer le pardon en leur faveur et pendant que leurs bonnes actions circulent devant nos yeux, nous demandons à Allah de les couvrir de Sa Miséricorde. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here