PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Ce mercredi, la marche blanche en hommage à Mireille Knoll se voulait être un moment d’unité nationale. Avant cet marche, la possible présence de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen avait été très commentée. Notamment par le CRIF qui avait déclaré comme indésirables les deux élus.

Hier, le leader de la France insoumise a effectivement été chahuté. Tout comme ses comparses. Un groupe d’une quarantaine de personnes a en effet hué et sifflé Clémentine Autain, Danièle Obono, Alexis Corbière ou encore Adrien Quatennens, avant de les insulter de « collabos » ou d’« ordures ». Même le rabbin Gabriel Farhi, présent au côté de ces élus, a été conspué.

La Ligue de défense juive, de retour sur les réseaux sociaux après la mort de Mireille Knoll, avait d’ailleurs averti qu’elle n’accepterait « la présence d’aucun membre BDS et d’aucun soutien (personnalité ou organisation) au terrorisme palestinien lors des manifestations. »

Et c’est bien la LDJ qui a lancé les hostilités contre Jean-Luc Mélenchon. Jean-Claude Nataf, membre éminent de Ligue de défense juive depuis le milieu des années 2000, a en effet été filmé en train de s’en prendre aux membres de la France insoumise. Surtout, plusieurs personnes de la LDJ ont ensuite été vues en train d’escorter Marine Le Pen.

Rien de très surprenant : la LDJ avait déjà accompagné le Front national lors de la manifestation organisée en mémoire d’Ilan Halimi. Si la Ligue exècre la gauche pro-palestinienne, elle ne semble pas gênée par l’antisémitisme notoire de l’extrême droite. Plusieurs membres de l’organisation — classée terroriste aux Etats-Unis notamment — sont régulièrement présents lors des manifestations frontistes. Marine Le Pen milite même contre la dissolution de la LDJ. Du côté de la Ligue, on indique que ce n’est pas Marine Le Pen qui a été escortée mais Gilbert Collard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here