Lieux importants pour les adeptes des trois religions du judaïsme, du christianisme et de l’islam en Égypte

by Pey Bahman Z
judaïsme, christianisme,islam , Égypte

SHAFAQNA – Le tourisme religieux en Égypte, propose la visite de lieux importants pour les adeptes des trois religions du judaïsme, du christianisme et de l’islam.

Ce pays est connu pour ses attractions touristiques et religieuses les plus importantes au monde, et une combinaison de bâtiments et de lieux islamiques, comme la grande mosquée Imam Hussain (as), la mosquée Ibn Tulun, la mosquée d’Al-Azhar, les portails historiques du Caire et le fort de Salah al-din.

Les bâtiments d’importance religieuse pour les chrétiens, sont l’église Saint-Serge, l’endroit où Jésus (as) et sa mère Maryam (sa) se sont réfugiés, lors de leur exil en Égypte, l’église suspendue, le monastère Sainte-Catherine, le monastère Saint-Antoine et de nombreux autres anciens monastères et églises.

Les Juifs ont également de nombreux sites religieux en Égypte, le mont Moïse (as) au Sinaï, et la synagogue Bin Ezra au Caire, où se trouve un puits profond où selon l’histoire juive, la mère du prophète Moïse (as) aurait caché son enfant, et d’autres synagogues du Caire et d’Alexandrie.

Le peuple égyptien a une dévotion particulière envers Ahl al-Bayt (AS) et cette dévotion a des racines profondes dans l’histoire et la culture de l’Égypte. Par conséquent, les sites religieux attribués aux Ahl al-Bayt (as) ont une place particulière parmi les musulmans de ce pays.

L’année dernière, Abdoul Fatah al-Sissi, a ordonné que les sites attribués aux Ahl al-Bayt (as), en particulier la mosquée Al-Hussein, la mosquée Sayidah Zainab et la mosquée Sayidah Nafisah, soient rénovées. Sissi a ordonné au chef de l’organisation du génie des forces armées de ce pays, de restaurer les cours intérieures des mosquées et leurs décorations architecturales, en préservant les aspects historiques et spirituels de ces sanctuaires, et de rénover les routes et les places menant aux lieux saints et aux installations qui les entourent.

La mosquée Al-Azhar est l’une des mosquées les plus importantes d’Égypte. En particulier, elle est considérée comme une base historique pour la diffusion des enseignements de l’islam et sa position est très importante dans le monde islamique. La mosquée Al-Azhar a été construite pendant la période fatimide par Johar al-Saqli en 969 après JC, et rénovée dans les années suivantes.

مسجد الازهر مصر

La Grande Mosquée Imam Hussein (Ras al-Hussein) a été construite en 1154, pendant la période fatimide. Puis, en 1847, Ismail Pacha, inspiré par l’architecture gothique italienne et l’architecture ottomane, l’a reconstruite en ajoutant des minarets dans le style des mosquées ottomanes. Certaines sources historiques considèrent qu’il s’agit du lieu de sépulture de la tête de l’Imam Hussain (as). Cette mosquée est l’un des lieux de pèlerinage les plus importants d’Égypte, et chaque jour des milliers de fidèles des Ahl al-Bayt (as) s’y rendent pour la prière, et l’un des plus anciens manuscrits complets du Saint Coran est conservé dans cette mosquée.

مسجد رأس الحسین(ع) در قاهره

La porte Bob Zulayh, cette immense porte fut l’une des premières entrées de la ville du Caire à l’époque fatimide, et sa grandeur témoigne de la puissance architecturale et militaire des fondateurs de cette dynastie au XIe siècle. Nous savons à propos de la date de création de cette porte qu’elle a été établie en 485 AH.

La mosquée Muhammad Ali est l’une des mosquées historiques les plus importantes du Caire. Muhammad Ali Pacha (le dirigeant de l’Égypte de 1805 à 1848 après JC) a construit cette mosquée sur le style d’architecture ottoman. La mosquée Muhammad Ali est souvent appelée mosquée Marmara à cause du marbre qui a été utilisé dans sa construction. La mosquée Muhammad Ali est située à l’intérieur de la citadelle de Salah-al-din Ayyubi au Caire. Cette mosquée a été construite sous le règne de Muhammad Ali Pacha en 1848 sur le site des palais mamelouks, et est la mosquée historique la plus importante d’Égypte.

مسجد محمد علی در داخل ارگ صلاح الدین ایوبی

La mosquée Ibn Tulun qui date du 3ème siècle de l’hégire, figure sur la liste des édifices religieux les plus importants d’Égypte. Ibn Tulun (le fondateur de la dynastie Tulun) a ordonné la création de cette mosquée dont elle porte le nom.

La mosquée du Sultan Hassan est une mosquée construite en 762, dans la ville du Caire en Égypte. Cette mosquée est l’un des très anciens lieux historiques d’Égypte et possède les plus hauts minarets du Caire et le tombeau du sultan Hassan.

À lire aussi: Afrique: Les mosquées ottomanes trait distinctif entre l’époque islamique et la domination coloniale

Le château de Salah al-Din est l’un des bâtiments islamiques les plus importants du Caire islamique, situé dans le quartier de Qala et construit sur l’une des collines adjacentes à la montagne Al-Muqattam, surplombant la ville du Caire. Ce château est l’un des plus hauts châteaux de guerre construits au Moyen Âge. Sa position stratégique est principalement due à son importance défensive. Cet endroit est proche des villes du Caire et de Fustet, et constitue une barrière naturelle entre les deux villes. Le mur que Salah al-din a construit autour du Caire pour le défendre contre toute agression étrangère, est l’une des installations militaires importantes qui montre le rôle de cette forteresse au Moyen Âge.

Le Fort de Palme est situé sur un haut plateau de la ville de Nekhl, près de la route internationale au centre du Sinaï. Ce bâtiment a été construit par le sultan mamelouk Qansouh Ghori en 1516, quelques mois avant sa défaite face aux Turcs ottomans. Ce château est un édifice carré à cinq tours, en pierre taillée. Ce château a été restauré par le sultan Murad III de l’Empire ottoman en 1594, avec l’inscription « Maulana Sultan Murad Khan Az Nusra » sur la porte principale.

L’Egypte a été l’un des principaux centres de croissance du christianisme et pour cette raison, certains des lieux de culte chrétiens les plus importants s’y trouvent y compris le monastère Sainte-Catherine et de nombreux monastères et églises orthodoxes, protestants et catholiques.

Certains des lieux touristiques les plus importants pour la culture chrétienne et copte en Égypte, sont le Cimetière d’Al-Baghawat, l’un des plus grands cimetières chrétiens historiques au monde, dans le désert extérieur d’Égypte, qui remonte au IIIe siècle après JC et possède encore plus de 200 tombeaux.

L’Église Saint-Georges est une petite église orthodoxe grecque en forme de dôme, construite au Caire, sur les ruines d’un fort romain. Ce bâtiment est l’une des églises les plus impressionnantes du Caire. Cette église a été construite au Xe siècle et l’édifice actuel a été reconstruit après un incendie, en 1909.

کلیسای ارتدوکس یونانی

Le Monastère Saint-Antoine est un ancien monastère situé parmi les magnifiques paysages des rives de la mer Rouge. Le monastère a été construit sur un site proche de la grotte d’Antoine, où ses partisans ont établi un camp, et l’église est décorée de l’art le plus riche de l’époque copte.

Le Monastère Saint-Paul est un complexe construit avec de hauts murs pour se protéger contre les attaques des Bédouins locaux et est toujours un monastère actif, situé près du monastère Saint-Antoine. Le monastère Saint-Paul est l’un des lieux de tourisme religieux les plus célèbres d’Égypte, qui remonte au 4ème siècle après JC.

صومعه سنت پل

Le Monastère Saint Siméon bien qu’abandonné depuis des siècles, est toujours immense et imposant, comme un château abandonné au bord du désert sur la rive ouest du Nil à Assouan. Le monastère a été construit en 700 après JC, et est toujours en bon état, bien qu’il soit situé dans un lieu abandonné. Vous pouvez y découvrir et apprécier les peintures murales coptes. Le seul point faible de ce monastère est le problème d’accès et le manque d’eau, qui ont provoqué son abandon.

صومعه سنت سیمئون

Le monastère Sainte-Catherine est le plus ancien monastère chrétien actif au monde. Le monastère Sainte-Catherine a été construit en 565 après JC, pour accueillir les moines vivant dans la péninsule du Sinaï. Ce monastère est situé sur le mont Catherine dans le Sinaï. L’une des caractéristiques de ce monastère, très apprécié des touristes, est l’existence d’une bibliothèque contenant 3500 volumes de livres en différentes langues.

L’église suspendue est située dans le vieux quartier du Caire. Cette église est connue sous le nom d’église suspendue parce qu’elle a été construite sur les ruines de deux grandes tours d’un château romain construit par l’empereur Trajan au début du IIe siècle après JC. On y accède par un escalier construit près de la tour du milieu. Cette église est l’une des plus anciennes églises d’Égypte et a été reconstruite sous le califat d’Aziz Balleh Fatimi.

L’Église Saint Serge, probablement construite sur le site où la Sainte Famille est restée lorsqu’elle a fui Hérode, le roi des Juifs, historiquement et artistiquement, n’est pas moins importante que l’église suspendue. C’était la première église en Égypte, après le monastère d’Abu Magar, où les évêques organisaient des services religieux après s’être installés à Alexandrie. Cette église a été détruite au 10ème siècle après JC, et reconstruite à l’époque fatimide, et ses vestiges ont été retrouvés sous la forme de pierres sculptées et d’une porte qui représente la gloire de l’art copte au 4ème siècle, qui ont toutes été transférées au Musée copte.

L’église Sainte-Barbara est située à l’intérieur des murs du château de Babylone, à environ 1,42 m sous le niveau du sol et peut être atteinte en descendant quelques marches d’une échelle en pierre.

Les sites Juifs en Égypte comprennent des synagogues, des tombes et des écoles religieuses. Certaines des synagogues les plus importantes des juifs égyptiens sont la synagogue Sha’ar HaShamayim, la Synagogue Ben Ezra, la synagogue Mousa Ben Maimon et la synagogue des Ashkénazes, toutes situées au Caire.

Parmi les cimetières juifs les plus importants, le cimetière de Bassatine est situé dans le quartier de Bassatine au Caire, et c’est le plus ancien cimetière juif du monde après le cimetière du Mont des Oliviers à Jérusalem. Ce cimetière a été créé sur l’ordre du sultan Ahmed bin Tulun. Il existe également des écoles spéciales pour les enfants juifs en Égypte, comme l’école Jamiat Qatrah al-Laban d’Abbasiyeh, au Caire.

 

Source: IQNA

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.