PARTAGER
Pape François, Ayatollah Sistani
SHAFAQNA- “La charité, l’amour et la fraternité sont la voie à suivre.” C’est ce qu’a déclaré le Pape lors de sa conversation avec des journalistes sur le vol de Bagdad à Rome, après son voyage historique de quatre jours en Irak. Pape François a notamment raconté ses impressions sur sa rencontre avec l’Ayatollah Sistani et son émotion devant les églises détruites à Mossoul.
L’Ayatollah Al-Sistani a une phrase que j’essaie de bien retenir: «les hommes sont soit frères par la religion, soit égaux par la création». Dans la fraternité, il y a l’égalité, mais on ne peut pas aller en dessous de l’égalité.
Je crois que c’était un message universel et j’ai ressenti le devoir de faire ce pèlerinage de foi et de pénitence, et d’aller voir un grand, un sage, un homme de Dieu: ce n’est qu’en l’écoutant qu’on peut le percevoir. En parlant de messages, je dirais que c’est un message pour tout le monde, et c’est une personne qui a cette sagesse et aussi cette prudence.
Il m’a dit: «Depuis 10 ans, je ne reçois pas de gens qui viennent me voir pour d’autres raisons politiques ou culturelles… seulement religieuses». Et il a été très respectueux dans la rencontre. Je me suis senti honoré. Même au moment de la salutation, alors qu’il ne se lève jamais, il s’est levé pour me saluer, deux fois, un homme humble et sage, cette rencontre a fait du bien à mon âme. Il est une lumière, et ces sages sont partout parce que la sagesse de Dieu a été répandue dans le monde entier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here