PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Depuis le 31 mars, la gestion de la mosquée du Cinquantenaire à Bruxelles n’incombe plus à la Ligue islamique mondiale. Plusieurs associations à but non lucratif s’étaient positionnées pour reprendre la direction du lieu de culte belge. Qu’en est-il, en ce début du mois d’avril ? Le ministère belge de la Justice vient d’indiquer que, en cette période d’intérim, plusieurs imams issus de mosquées reconnues de la capitale vont assurer en alternance les prêches au sein de la Grande mosquée.

Après que le Centre Islamique et Culturel de Belgique (CICB) a plié bagage dimanche 31 mars. Dans un premier temps, des travaux vont être mis en œuvre pour assurer la sécurité des fidèles. Pendant la période de transition, un institut de formation des imams et un espace culturel seront créés.

À lire aussi : La Grande mosquée de Bruxelles toujours dans le flou

Et comme prévu, l’Exécutif des musulmans de Belgique, le CFCM local, entre en piste. En effet, une convention d’occupation précaire a été signée entre la Régie des bâtiments et l’association Collège de l’exécutif, qui appartient à l’EMB. Ces deux organismes feront le lien entre le lieu de culte et l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here