PARTAGER

SHAFAQNA – AJIB : Sont concernés par cette mesure, les citoyens originaires des Etats-Unis, d’Australie, du Japon, de Corée du Sud, d’Afrique du Sud, de Malaisie, Singapour et du Brunei.

Un projet similaire avait été lancé lors de la Formule E organisé à Ryad cette année. Les fans de course automobile pouvaient pour 640 SAR, soit 150€ obtenir un visa électronique valide durant les deux semaines de la compétition.

Ce visa leur donnait aussi la possibilité de parcourir le pays à l’exception de La Mecque et Médine.

À lire aussi : Ben Salmane serait en train de planifier une poignée de main type « Camp David » avec Netanyahou

« Ce processus était limité à la Formule E. Généralement, si vous faites une demande de visa, il vous faudra un certain temps pour l’obtenir et vous devrez le faire par l’intermédiaire de l’ambassade. Nous l’avons fait [le visa électronique] de concert avec le ministère des affaires étrangères. Nous sommes passés d’un processus très compliqué à un processus très simple », a déclaré le prince Abdulaziz à propos du visa électronique.

Cette mesure entre dans le cadre des projets pharaoniques du prince héritier Mohammed ben Salman. Son plan Vision 2030 a pour but de booster le tourisme en Arabie Saoudite qui n’est visitée qu’à des fins religieuses pour le moment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here