PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Le Comité Adama se joindra à la prochaine manifestation des gilets jaunes le samedi 1er décembre. Un rassemblement sous la bannière « les quartiers en gilets jaunes », comme l’annonce l’évènement crée sur Facebook. 

« Nous aussi nous habitons des territoires enclavés, même à proximité des grands centres urbains. Nous aussi, habitant.es des quartiers populaires, nous travaillons le plus souvent dans les secteurs les plus précaires pour des salaires de misère.

Nous aussi nous devons parfois faire plusieurs heures de voiture pour nous rendre sur nos lieux de travail : dans des usines, dans des entrepôts, dans le nettoyage industriel ou encore dans le secteur de la sécurité (…)

À ces inégalités sociales, s’ajoutent le racisme, les humiliations quotidiennes et les violences policières. Violences policières auxquelles les gilets jaunes sont aussi confrontés aujourd’hui à leur tour », explique le comité dans un communiqué. 

À lire aussi : La cote de confiance de Macron chute encore

Les membres dénoncent eux-aussi « la politique ultra libérale de Macron », contre laquelle les protestataires manifesteront à nouveau samedi prochain. Les gilets jaunes devraient d’ailleurs appeler à la démission du chef de l’Etat. 

Le comité Adama invite donc tous les habitant.es des quartiers populaires à faire cause commune avec les gilets jaunes. Un moyen également de ne pas laisser le terrain à l’extrême-droite. En effet, plusieurs débordements à caractère racistes ont déjà entaché le mouvement. 

Nous « réaffirmons nos positions contre le racisme à l’intérieur du mouvement des gilets jaunes » a fait savoir le comité, soutenu par l’Action Antifasciste Paris-Banlieue, une autre organisation qui participera à la marche. 

« Il n’appartient à personne ce mouvement. Nous avons tous notre place légitime dans cette mobilisation. Il vaut mieux bloquer ces comportements racistes dès le départ, au commencement et éviter ainsi que ce mouvement devienne plus tard un mouvement complètement raciste auquel cas il nous faudra nous battre et contre les Gilets jaunes et contre Macron ! », a réagi Youcef Brakni, un des porte-parole du Comité Adama, sur le site Mizane Infos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here