Les producteurs russes de viande halals s’intéressent aux marchés du Moyen-Orient

by Pey Bahman Z
viande halals, Moyen-Orient, produits halal, Russie

SHAFAQNA – Les exportations russes de produits halal vers les pays du golfe Persique et l’Égypte pourraient être multipliées par plus de six d’ici 2030 par rapport au chiffre de 2020, a déclaré Andrei Kucherov, responsable des communications stratégiques et de la promotion des produits au Centre Agroexport russe.

« Les exportations russes de produits halal vers les pays du golfe Persique, ainsi que vers l’Égypte, ont atteint 116 millions de dollars américains en 2020. Les produits de confiserie représentaient la part principale, 59 %, et les produits à base de viande 40 %.

On s’attend à ce que le montant des exportations russes de produits halal vers ces pays dépasse 700 millions de dollars américains en 2030, c’est-à-dire qu’il augmente de plus de six fois.

Il a dit que les produits carnés ont un potentiel particulier. « L’industrie de la viande en Russie se développe activement. Environ 20 millions de musulmans vivent en Russie, ce qui crée une demande intérieure de viande halal. La production de viande halal en Russie représente désormais 10 % de la production totale de viande de volaille, de bœuf et de mouton de la Russie.

Les principaux marchés pour les exportations halal russes sont l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, centrés sur Dubaï. L’Arabie saoudite importe pour plus de 1,2 milliard de dollars américains de produits carnés, 670 millions de dollars américains de produits laitiers et plus de 1,1 milliard de dollars américains de produits de confiserie, tandis que les Émirats arabes unis importent plus de 800 millions de dollars américains de produits carnés et plus de 300 millions de dollars américains de produits laitiers, Kucherov a dit.

À lire aussi: Les grandes entreprises mondiales ont l’intention d’obtenir le certificat halal

« Afin de réaliser le potentiel d’exportation des produits halal russes, Agroexport a initié le développement d’une stratégie de promotion sur les marchés du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Nous avons conclu qu’il était inutile de promouvoir les produits halal russes comme étant halal dans cette région. Le consommateur là-bas croit déjà que tous les produits sont halal », a déclaré Kucherov.

« La promotion doit donc s’appuyer sur un système de certification nationale et sur l’image de ce système. Les instruments nécessaires au bon fonctionnement du système de certification sont la traçabilité et l’existence d’organismes de certification à l’intérieur du pays », a-t-il déclaré.

La promotion des produits halal pourrait bénéficier d’une impulsion supplémentaire grâce à la création d’une marque ombrelle nationale, a-t-il déclaré. Les consommateurs en Arabie saoudite, par exemple, connaissent peu les produits russes et n’ont pas l’image de la Russie en tant que producteur alimentaire, a-t-il déclaré.

“Dans cette situation, le lancement d’une marque ombrelle nationale pourrait aider à sensibiliser et à établir une image positive ferme de la nourriture russe auprès des consommateurs saoudiens”, a déclaré Kucherov.

Le marché du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord pour les produits alimentaires halal totalise 441 milliards de dollars par an, a indiqué le centre dans sa présentation. La demande mondiale pour ces produits est estimée entre 1,3 et 1,4 billion de dollars américains par an, et elle pourrait atteindre 1,7 et 2 billions de dollars américains d’ici 2025.

 

Source: russia-briefing

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.