PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : Depuis que l’Imam Al-Hussein (que la paix soit sur lui) soit sorti de la ville de son grand-père (les prières d’Allah soient sur lui et sa sainte maison) jusqu’à son arrivée à Karbala, il traverse de nombreux villages le long du chemin. [Terre d’At-Taf] pour installer ses tentes, et c’était le deuxième jour du mois sacré de Muharram de l’an 61 AH. Et pour commémorer cet anniversaire et dans la continuité des rituels des condoléances d’Achoura lancées depuis la veille du premier de Muharram, les processions de condoléances commencent leur marche pour proclamer à travers elle leur allégeance au Messager d’Allah et Ahl Al-Bayt (les prières d’Allah soient sur chacun d’eux) et leurs condoléances au Messager d’Allah (les prières d’Allah soient sur lui et sa sainte maison) et au propriétaire de l’ordre et du temps; Imam Al-Hujjah (qu’Allah hâte sa sainte réapparition) à l’occasion du martyre du maître de la jeunesse du paradis, qui a dessiné avec son sang pur le chemin de la liberté et de la dignité, et a jeté les bases et les bases de École Ashura et construit autour d’elle une grande clôture pour le protéger contre toute chute.

À lire aussi: Les signes de deuil et tristesse au sanctuaire saint Al Abbas (A.S)

Les habitants de Karbala et leurs processions commémorent la tragédie de plusieurs manières, notamment en allumant les lampes du Takaya (comme s’ils accueillent l’arrivée de l’imam al-Hussein ce jour-là) ou par les processions du deuil de Karbala (Latm, Zinjeel [lamentation à force de battre les poitrines avec les mains ou avec Zinjeel], et Tashabeeh [les membres des processions portent un tissu spécial agissant comme l’un des membres de la famille ou des compagnons de l’Imam al-Hussein, faisant écho à leurs paroles] les conseils de prédication et d’orientation.

Les sanctuaires de l’Imam al-Hussein et de son frère Aba Al-Fadl Al-Abbas (la paix soit sur eux deux) ont accueilli les personnes en deuil et de nombreuses processions selon un calendrier établi par le Département des Rituels et des Processions Husseinite des deux sanctuaires sacrés. Les processions de condoléances portent des drapeaux et des bannières sur lesquels sont écrits des slogans de messages, représentant l’appel sincère et intégré à la direction et aux principes de l’Imam al-Hussein (paix soit sur lui) basés sur le sacrifice, l’altruisme et la lutte contre l’oppression, l’injustice et la tyrannie.

Il est à noter que le mois sacré de Muharram comprend de nombreux rites et rituels qui incarnent la triste tragédie de l’imam al-Hussein et de sa famille (paix soit sur lui), notamment: attribuer les premiers jours et nuits du mois sacré de Muharram après les noms d’Ahl al-Bayt (la paix soit sur eux) et les grands symboles de l’incident intemporel d’At-Taf des compagnons de l’Imam (que la paix soit sur eux), qui ont donné leur vie pour Allah et en soutien à l’Imam al-Hussein (que la paix soit sur lui). Chaque jour est consacré à une personnalité ou à un événement spécifique pour souligner sa spécificité dans la tragédie d’At-Taf, bien que l’Imam et toute sa famille et ses compagnons aient été tués le dixième jour de Muharram.

À lire aussi: Les recommandations pour faire revivre les rituels de l’Achoura

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here