PARTAGER

SHAFAQNA- Ce qui suit fait partie du livre L’ETHIQUE MUSULMANE (Abrégé de Bihâr al-Anwâr), écrit par Mohammad Mahdi ibn AbU Tharr al-Narâqî, traduit de l’anglais et édité par Abbas Ahmad al-Bostani, sélectionné par SHAFAQNA.

L’âme (nafs) est cette essence Divine qui emploie le corps et en utilise les divers organes pour atteindre ses buts. L’âme a aussi d’autres noms, tels que : “esprit” (ruh), “intelligence” (caql), et “coeur” (qalb), bien que ces termes aient également d’autres usages.

Les plus importantes des facultés de l’âme sont :

1 – Le pouvoir d’intelligence (al-quwwah al-caqliyyah) – angélique.

2 – Le pouvoir de colère (al-quwwah al-ghadhabiyyah) – féroce

3 – Le pouvoir de désir (al-quwwah al-chahwiyyah) – animal.

4 – Le pouvoir d’imagination (al-quwwah al-wahmiyyah, ou : al-quwwah al-câmilah) (1) – domestique.

La fonction et la valeur de chacun de ces pouvoirs ou forces de l’âme sont communément bien comprises. Si l’homme n’avait pas le pouvoir de raison, il lui aurait été impossible de distinguer le bien du mal, le bon droit de l’erreur, et le vrai du faux. S’il ne possédait pas le pouvoir de colère, il n’aurait pas pu se défendre contre les attaques et les agressions. Si la force de l’attirance sexuelle et du désir n’existait pas chez l’homme, la permanence de l’existence de l’espèce humaine aurait été en danger. Et enfin, si l’homme manquait de pouvoir d’imagination, il n’aurait pas pu se représenter ce qui est universel et ce qui est particulier, ni tirer aucune conclusion fondée sur eux.

À lire aussi : Quelles sont les facultés de l’âme humaine?

Avec cette explication, les caractéristiques mentionnées pour chacune des quatre facultés humaines deviennent claires et compréhensibles. La “raison” est l’Ange qui guide l’homme. Le pouvoir de colère et de férocité en l’homme suscite en lui la férocité et la violence. Son pouvoir de désir et de passion le propulse ers l’immoralité et la licence. Et le pouvoir d’imagination chez l’homme lui fournit le matériel préliminaire pour l’élaboration d’intrigues, de complots et de machinations démoniaques. Maintenant, si la faculté de raison est utilisée pour contrôler les autres facultés, elle les garde à leur juste place et modère leurs excès, et les autres facultés travailleront dès lors pour le bien-être de l’homme, et accompliront des fonctions utiles  autrement, elles ne seraient capables que de faire le mal.

La corrélation entre ces quatre facultés de l’âme humaine est décrite de la façon allégorique suivante : imaginons un voyageur monté sur un cheval et suivi d’un chien et d’un homme qui l’espionne pour le compte de quelques bandits. Supposons que l’homme à cheval représente la raison, sa monture le désir et la passion, le chien le pouvoir de colère et de férocité et l’espion le pouvoir d’imagination. Si le voyageur réussit à contrôler sa monture, le chien et l’espion, et à maintenir son autorité sur eux, il arrivera à sa destination sain et sauf  autrement, il sera détruit. L’âme humaine est donc une scène ou un champ de bataille sur lequel il y a une lutte continuelle entre ces quatre forces. Quelles seront la caractéristique dominante et la nature de l’âme de l’individu, cela dépend entièrement de l’issue de cette lutte.En d’autres termes, cette issue déterminera le caractère et l’inclination de ladite âme. C’est pour cela que certaines âmes sont angéliques, d’autres bestiales, et d’autres encore démoniaques.

Selon un hadith, l’Imam Ali (P) (2) a dit :

– “Allah a doté les Anges d’un intellect sans désir sexuel et sans colère, et les animaux d’un instinct de colère et de désir sans raison. IL a exalté l’homme en le dotant de toutes ces qualités. En conséquence, si la raison de l’homme domine ses désirs et sa férocité, il se rehausse à une position supérieure à celle des Anges  car cette position est atteinte par l’homme malgré l’existence d’obstacles, alors que les Anges n’ont pas d’épreuve.

 

Notes:

1. Le pouvoir d’imagination s’appelle aussi “intellect pratique”, qui est l’opposé de l'”intellect spéculatif”. L'”intellect spéculatif” comprend les notions de vertu et de vice, et donne conseils et guidance. L'”intellect pratique” exécute les directives de l'”intellect spéculatif” et suit ses ordres. Les directives de l'”intellect spéculatif” sont toujours dirigées vers la régulation des pouvoirs de passion et de colère chez l’être humain.

2. Abréviation de la formule de révérence “Que la Paix soit sur lui”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here