PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : Selon khaleejtimes, l’interdiction a été annoncée dans une note de service qui a immédiatement circulé parmi ses agents de voyages.

Deux pèlerins indiens ont déclaré que c’était “très injuste”.

“Nous apportons l’eau de Zamzam afin de la distribuer à nos amis et parents et de partager les bénédictions”, a déclaré une indienne Fathimath Manal.

Rahiya Salim, une résidente de Sharjah, a déclaré: “Je n’ai jamais entendu parler d’une telle chose toutes ces années. Je vais faire mon troisième Hadj cette année. Ramener chez moi l’eau du Zamzam est une coutume chez nous. Nous les conservons pour les utiliser dans les cérémonies religieuses.”

À lire aussi : Un chercheur japonais a découvert les secrets de Zamzam

Un responsable de la compagnie a déclaré que “l’interdiction avait été imposée en raison de contraintes d’espace”.

Un autre responsable a déclaré qu’en 2014, un accord avait été conclu pour transporter directement les bouteilles de Zamzam de Djeddah en Inde et les distribuer aux pèlerins à leur retour. Cependant, il n’a pas précisé si cette pratique était toujours observée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here