Les musulmans ne resteront plus à l’écart de la politique américaine

by Pey Bahman Z
musulmans, musulmans américains, CAIR

SHAFAQNA – Le magazine américain « Time » a publié un rapport sur la participation des musulmans américains aux élections de mi-mandat du Congrès et du Sénat, et déclaré qu’ils n’étaient plus en marge des affaires politiques.

Selon le rapport du Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), une organisation qui défend les droits civiques des musulmans, les musulmans américains ont remporté 83 sièges dans les conseils locaux et fédéraux lors des récentes élections, et environ 150 musulmans ont participé aux élections de mi-mandat dont 51 pour les assemblées législatives dans 23 États.

Selon ce rapport, les musulmans ont obtenu une victoire aux élections de cette année, alors que les candidats musulmans en 2020, n’avaient réussi à remporter que 71 sièges.

À lire aussi: Trois candidats d’origine palestinienne élus aux congrès américains

La victoire des Américains musulmans aide à leur ouvrir la voie à une représentation plus large dans les institutions fédérales, et les responsables d’organisations musulmanes pensent que les législateurs des États d’aujourd’hui sont les membres du Congrès de demain.

Ilhan Omar, Rashida Tlaib et Keith Ellison étaient dans les conseils d’État avant d’être élus au Congrès. En d’autres termes, ils n’étaient pas venus de nulle part, mais avaient essayé, pendant des années, de gagner la confiance des électeurs qui ont voté pour eux lorsqu’ils se sont présentés pour le Congrès.

Source: IQNA

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.