PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Alors qu’Emmanuel Macron s’est lancé dans le chantier de « l’islam de France » en proposant de modifier la loi de 1905, Michel Aupetit, archevêque de Paris, a estimé qu’il y avait encore du travail pour faire comprendre le concept même de laïcité.

« Les musulmans sont persuadés que l’on ne peut pas parler de Dieu en France. Ils ne comprennent pas la laïcité. Pour eux, c’est l’interdiction de parler de Dieu », a déclaré Michel Aupetit, Interviewé dimanche à ce sujet, dans le Grand Rendez-vous sur Europe 1/CNews/les Echos.

Pour le religieux, il faudrait lancer un débat oecuménique pour résoudre le problème de la radicalisation. Une réponse qui serait plus efficace selon lui que passer par une structuration de l’islam.

À lire aussi : La présidence de la Fondation de l’Islam, lot de consolation pour El Karoui ?

« Plus on négociera avec les officiels, plus il y aura des officines clandestines », a t-il assuré au micro d’Europe 1.

« C’est à cela que nous devons nous attaquer. Comment peuvent-elles naître ? Comment nous pouvons – et je pense que les musulmans sont prêts à le faire – réfléchir sur des questions de fond ? », a t-il ensuite ajouté.

Pour le prêtre les questions d’ordre administratives ou juridiques ne pourront pas régler les problèmes de fond, de religion. Il invite plutôt à une discussion avec les musulmans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here