PARTAGER

SHAFAQNA – Albinfo: Il y a quatre ans, les juifs et les musulmans ont publié leur première déclaration commune contre la violence et pour la paix. Depuis, après avoir instauré un dialogue, ils ont cherché à le renforcer à différents niveaux. En mai dernier, le « Prix du dialogue des juifs de Suisse » a témoigné de cette volonté et récompensé, entre autres, la collaboration exemplaire d’un rabbin et d’un imam.

À lire aussi: Les musulmans européens confrontés à « l’hostilité dans leur vie quotidienne », selon une étude

Cet engagement en faveur d’un dialogue commun constructif a une importance capitale à un moment où les relations entre juifs et musulmans sont fortement perturbées. Les deux communautés religieuses sentent que la discrimination, la xénophobie et l’extrémisme s’intensifient de nouveau – en Europe, mais également en Suisse. Le moment est donc bien choisi pour s’opposer à cette évolution et prôner le dialogue, le respect et l’estime.

Les associations souhaitent intervenir partout où les malentendus, l’ignorance et le rejet conduisent à l’intolérance et au racisme – non seulement en ce qui concerne la société majoritaire, mais également en ce qui concerne leurs propres membres.

La FSCI, la Plateforme des Juifs Libéraux de Suisse PJLS et la Fédération d’organisations islamiques de Suisse FOIS en appellent aux musulmans, aux juifs et à toute la population de Suisse :
Nous voulons lutter résolument contre l’antisémitisme et l’islamophobie et également contre le racisme !

À lire aussi: Suisse: mise en garde contre la stigmatisation de l’islam

Nous voulons accepter et respecter l’Autre et ses opinions, même si nous ne sommes pas toujours d’accord avec lui !

Nous voulons intensifier nos efforts pour affermir notre collaboration et approfondir la connaissance que nous avons les uns des autres !

Nous voulons créer un dialogue authentique et un climat de respect et d’estime éciproques !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here