PARTAGER
États-Unis, Donald Trump, coronavirus

SHAFAQNA – Iqna: Rex Huppke, chroniqueur et militant, a écrit au « Chicago Tribune » que Trump s’était rendu coupable de dissimulations à propos du virus Corona. Dans cette note, Huppke cite les tweets de Trump sur la maladie et déclare :
« Trump peut distraire les Américains tant que ses doigts sont capables de tweeter et assurer que l’épidémie de Corona est complètement sous contrôle, mais le virus n’y accorde aucune importance et continue de se propager. Il y a maintenant plus de 500 cas confirmés de la maladie aux États-Unis, dont 11 en Illinois.

Le septième cas de l’État a été révélé dimanche 8 mars, lorsque les autorités sanitaires de Chicago ont annoncé qu’un homme d’une soixantaine d’années avait contracté le virus. Le président Trump, le 22 janvier 2020, a déclaré que nous avions le virus Corona complètement sous contrôle, qu’une personne qui venait de Chine l’avait attrapé et son état allait s’améliorer. Le 24 février, Trump a déclaré que le virus était sous contrôle aux Etats-Unis. Le 25 février, il a déclaré qu’il pensait que c’était un problème qui disparaîtrait. Le 26 février, il a déclaré qu’il y avait 15 cas de corona qui disparaitraient en quelques jours.

Le 5 mars, il a déclaré que les États-Unis n’avaient enregistré que 129 cas dont 40 Américains entrés dans le pays, et 11 décès grâce à la fermeture rapide des frontières. Quelques jours seulement après le dernier tweet, nous avions 500 cas et 21 décès. Il y a une différence entre appeler au calme une nation nerveuse et lui livrer des déclarations enfantines.

Trump a préféré son prestige à la santé de la société, et a choisi la deuxième option craignant que la propagation du coronavirus influence le scrutin et les élections.

Le 6 mars 2020, lors d’une visite au Centre de contrôle et de prévention des maladies dans l’Atlanta, interrogé sur la détention d’un navire au large des côtes de Californie, où certains voyageurs américains avaient été testés positifs, Trump a déclaré : « Ce n’est pas de notre faute. Nous ne devons pas doubler le nombre de personnes infectées par le virus aux États-Unis. Ce n’est pas non plus la faute du navire dont les passagers sont majoritairement américains. Dans ce contexte, je préfère les garder en quarantaine ».

La plupart des partisans de Trump n’acceptent pas les critiques à l’encontre de “leur héros”, plus préoccupé par le nombre de personnes infectées par le virus que par la présence d’Américains sur ce bateau de croisière. La CNN, se référant à la confidentialité des faits sur l’épidémie du virus aux États-Unis, a interrogé à plusieurs reprises, un chirurgien nommé Jérôme Adams sur les statistiques du Coronavirus, qui n’a pas répondu.

D’un autre côté, l’annonce du nombre de personnes atteintes sur le site Web du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC), a cessé ! Il y a une raison pour laquelle notre gouvernement veut garder les statistiques secrètes, qui n’est pas une bonne raison.

À lire aussi: Lutte mondiale contre le coronavirus

Les responsables du CDC et le groupe de travail sur le virus présidé par le vice-président Mike Pence, n’ont pas encore expliqué pourquoi les kits de test de l’OMS n’ont pas été utilisés dès le début, pour identifier les personnes infectées par le virus. La semaine dernière, l’Associated Press a rapporté que les responsables du CDC avaient soumis à la Maison Blanche un plan qui conseillait aux Américains âgés et vulnérables, de ne pas utiliser les compagnies aériennes à cause du virus Corona.

Dans le même temps, la Maison Blanche a ordonné la suppression de cette recommandation ! Donald Trump ne se soucie que de lui-même. Il est mentalement incapable de reconnaitre ses erreurs et son habileté à mentir ne correspond pas à ce qu’il faut dans une situation de crise grave. Dans ce pays, nous sommes heureux d’avoir des professionnels de la santé et des cadres supérieurs dans les agences de santé gouvernementales, qui se soucient profondément de la protection des personnes.

Bien sûr, nous pouvons contrôler la propagation de la maladie, mais cela ne peut être réalisé qu’avec l’aide d’un dirigeant digne de confiance qui ne priorise pas ses intérêts et ses goûts à la santé de ses concitoyens. Au lieu de cela, nous sommes dirigés par un menteur qui se considère comme innocent. Dans les prochains jours, quand le nombre de cas de Corona aura augmenté, pensez à qui vous voulez faire confiance et rappelez-vous que Trump ne considérait que le nombre des Américains qui étaient sur le bateau, pas plus. Pourquoi agirait-il avec vous de manière différente ? »

Selon Allison Arwady, membre du Département de santé publique de Chicago, il s’agit peut-être de la première épidémie dans la communauté, qui n’a rien à voir avec les voyages ou les contacts avec d’autres cas confirmés.

« Cela signifie que le virus se répand dans le pays et que le problème est que nous ne savons pas combien d’Américains ont pu être infectés auparavant. Des tests approfondis sont impossibles car le gouvernement fédéral a mis du temps à développer des kits de test de virus. L’Organisation mondiale de la santé avait un échantillon de kit mais pour des raisons non encore expliquées, les autorités sanitaires américaines ne les ont pas utilisés et ont attendu la production de leurs propres produits. Nous avons donc passé des semaines dans l’ignorance, et maintenant que les kits de test ont augmenté, les Américains et notre président doivent contenir le choc. Il ne fait aucun doute que le nombre de cas de coronavirus augmentera malgré les déclarations de Trump qui veut nous faire croire que la situation n’est pas très grave », précise le membre du Département de santé publique de Chicago.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here