PARTAGER

SHAFAQNA – IQNA : Hassan Hamid est né en 1955 dans la région de ” Kirad al-Baqqara” dans la ville occupée de Safed. Il a obtenu un doctorat de philosophie et de sociologie à l’Université de Damas et un doctorat de littérature arabe à l’Université de Beyrouth en 2002.

Il a également enseigné longtemps à Damas et est membre de la Société syrienne de littérature. Certains de ses romans ont été traduits en anglais, français, allemand, persan, chinois et arménien.
بازنمایی 8 سال بحران سوریه در قالب یک رمان
Il a également remporté de nombreux prix, notamment le Prix Najib Mahfouz (prix de littéraire arabe) et le prix Hanna Mina (prix littéraire décerné par le ministère de la Culture de Syrie).
Hassan Hamid, dans son roman “Ne pleure pas, mon pays bien-aimé”, présente les martyrs syriens et les événements survenus en Syrie, depuis huit ans.
بازنمایی 8 سال بحران سوریه در قالب یک رمان

À lire aussi : Syrie : des djihadistes français auraient été remis aux autorités irakiennes par les forces kurdes

Le roman, publié en 2018, sous la supervision technique de Monir al-Refa’i, traite divers problèmes, notamment les raisons du déclenchement de la crise, ses conséquences humaines, la présence étrangère, les liens entre ces incidents et les convictions religieuses, les sites religieux, les attentats et les problèmes des réfugiés syriens. L’auteur de ce roman de 340 pages, tente de dépeindre le peuple syrien, ses ennemis et ses partisans, ainsi que les conflits internes. Hassan Hamid est à la recherche de la vérité dans ce roman. Où la trouver et comment la connaitre ? La vérité dans ce roman, est la source de la question syrienne et des événements que l’auteur veut nous faire revivre. Dans ce roman, Hassan Hamid cherche à établir un lien entre ces incidents humanitaires et le sort du peuple palestinien, et à révéler la tragédie humaine de ces terres et ses liens avec d’autres événements historiques comme la tragédie d’Achoura.
بازنمایی 8 سال بحران سوریه در قالب یک رمان
Le romancier palestinien dans ce roman, exprime la relation entre l’essence humaine et le monde à travers le passage du langage et récrit le code secret d’Hazrat Zeinab (paix soit sur elle), modèle de résistance et de patience. En fait, ce roman est une autre lecture de la phrase célèbre d’Hazrat Zeinab (sa) qui avait dit : “Dites aux guides de la caravane, de nous emmener à Karbala pour le serment d’allégeance à nos martyrs, et enterrer les têtes et les corps déchirés”.
Hassan Hamid a publié plusieurs autres ouvrages, parmi lesquels « La ville de Dieu », « Les filles de Jacob », « Le chant des morts », « Le retour à la maison », « Les premières heures de de l’aube », « Pluie, chagrins et lits colorés », « Des Roses rouges pour lui » et « Faisons voler les feuilles d’automne ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here