PARTAGER

SHAFAQNA – IQNA : Aba Haladu, responsable du comité national de lutte contre l’analphabétisme au Nigéria, a déclaré que les conflits et les attaques terroristes du groupe Boko Hamra, la corruption, les conflits religieux et l’immigration étaient à l’origine de l’analphabétisme dans ce pays.

À lire aussi : Campagne de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées égyptiennes

« 70 millions de Nigériens qui représentent 35% de la population, ne savent ni lire ni écrire. 11 millions d’enfants ne sont pas scolarisés. Ce pays qui sera en 2050, un des trois premiers pays en termes de démographie, doit entreprendre une action pour régler ce problème avec l’aide du gouvernement et des organisations internationales », a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here