PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : A nouveau, cette année à Gaza, de nombreux palestiniens de confession chrétienne ne pourront pas rejoindre des membres de leur famille en Cisjordanie pour les célébrations de Noël.

Le siège israélien sur l’enclave, interdit en effet aux Palestiniens des visites en dehors du territoire, notamment à Bethléem, où se trouve l’église de la Nativité.

Avant que Gaza ne soit assiégée, « les jours de Noël étaient animés (…) avec de la musique, divers spectacles, des défilés de scouts, un immense arbre illuminé et des dizaines de personnes déguisées en père Noël », témoigne pour Al Jazeera Samir Abu Nussira, un résident de Gaza.

« À cette époque, nous avions l’habitude de célébrer à la Nativité, puis de rendre visite à nos parents dans d’autres parties de la Cisjordanie le soir de Noël », poursuit l’homme.

Le père de famille avait demandé cette année aux autorités israéliennes une autorisation de sortie pour pouvoir se rendre avec sa femme et ses enfants à Bethléem pour Noël, mais seuls ses enfants l’ont obtenue.

À lire aussi : Vidéo: Séquence de la naissance du Christ dans le film Iranien “Sainte Marie”

Les chrétiens peuvent envoyer des pétitions pour obtenir un laissez-passer pendant les périodes de fêtes, mais les autorisations sont rarement accordées.

« Cette année, nous avons soumis 1 000 pétitions nous rendre à Bethléem et Jérusalem, mais nous avons reçu 104 refus. Les Israéliens ont évoqué » des préoccupations de sécurité « , ce qui est leur prétexte habituel », a déclaré à Al Jazeera Kamel Ayyad, directeur des relations publiques de l’Église orthodoxe à Gaza.

Beaucoup d’enfants auraient obtenu un permis de sortie, mais pas leur parents, indispensables pour les accompagner durant le voyage.

Malgré ces contraintes, les Palestiniens de Gaza sont tout de même décidés à fêter Noël comme il se doit et où qu’ils soient.

« Nos jours de bonheur sont peu nombreux, mais nous devrions néanmoins toujours montrer à notre oppresseur que, malgré le blocus, nous nous réjouirons et allumerons le sapin de Noël », a confié au média Elias Al-Jilda, membre d’une association chrétienne.

Selon les chiffres de l’Église orthodoxe à Gaza, le nombre de chrétiens à Gaza dépasse à peine les 1 000 personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here