PARTAGER
Saint Coran, Christ, Noël, Prophète Muhammad (PBUH)

SHAFAQNA – IQNA: Elias Ibrahim, prêtre libanais et chef de l’école religieuse Sainte Anne, dans la province libanaise d’Al-Baqa, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique (IQNA), a déclaré : « Plusieurs versets du Saint Coran font référence aux relations entre musulmans et chrétiens. Les adeptes des religions célestes doivent s’entendre pour rapprocher leurs idées d’un seul axe, à savoir l’homme. Nous vivons dans un monde plein de péchés, de tromperie, de mensonges, de crimes et d’autres choses qui nous éloignent du droit chemin, et ce sont les signes de la venue du Sauveur.

Les guerres et les sécheresses sont également des signes du retour du Christ. L’évangile dit : « Vous, nations, vous vous tenez les unes contre les autres, la famine et les tremblements de terre se produisent en tout lieu et tout cela n’est que le début des douleurs ». Dans les temps anciens, les prophètes qui ont prédit la venue du Christ ont dit qu’il était le Messie. Il est également dit dans les Psaumes de David : « Les anges se tenaient devant Dieu et le Christ », on peut donc dire que le mot « Christ » a été mentionné avant la naissance du Christ et avant que Jésus vienne dans ce monde, c’est-à-dire au temps de David. Dans les temps anciens, les prophètes ont parlé de la venue du Christ et ont déclaré que ce Sauveur guérirait les malades et ressusciterait les morts.

L’évangile raconte aussi d’étranges histoires sur la puissance et les miracles du Christ, dans la guérison des aveugles, des invalides et des stériles. Le verset 49 de la sourate Al-Imran fait référence à la puissance du Christ et dit : « Il sera le messager aux enfants d’Israël, [et leur dira] : « En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d’un oiseau, puis je souffle dedans et par la permission d’Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l’aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission d’Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants ».

À lire aussi: Graphique chiite: La naissance du Christ dans le Coran

Peu importe si j’ai un sapin de Noël à Noël, si mon sapin de Noël est décoré ou non, si mon sapin est plus beau que celui du voisin. La chose la plus importante à Noël, est l’amour, le pardon, l’amitié, la coopération et l’aide aux nécessiteux et aux pauvres. Aujourd’hui, au lieu de dépenser de l’argent pour décorer un arbre, donnez-le aux pauvres, dépensez-le pour les personnes âgées abandonnées par leurs enfants. La joie de la naissance du Christ doit être dans nos cœurs, pas à l’extérieur et dans nos traditions.

Jésus (as) a une position sublime dans le Saint Coran et parmi nos frères musulmans. Le Coran dit au verset 45 de la sourate Al-Imran : « (Rappelle-toi) quand les Anges dirent : « Ô Marie, voilà qu’Allah t’annonce une parole de Sa part, son nom sera « Al-Masîh » « Issa (Jésus) », fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés d’Allah ».

Au verset 55 de la sourate Ale Imran, il déclare : « (Rappelle-toi) quand Allah dit : « Ô Issa (Jésus), certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t’élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n’ont pas cru et mettre jusqu’au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas. Puis, c’est vers Moi que sera votre retour et Je jugerai, entre vous, ce sur quoi vous vous opposiez ».

Le Christ et le Prophète Muhammad (PBUH) ont été envoyés pour sauver l’homme et le servir, et nous en tant que figures religieuses et vous en tant que médias, avons le devoir d’inviter les gens dans le droit chemin et à la moralité à l’ombre des valeurs humaines, et d’agir ensemble ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here