L’éducation et l’apprentissage, la manière de se connecter à l’attention divine

Pour atteindre une position privilégiée et progresser, il existe différentes voies qui sont parfois dangereuses et difficiles, mais il existe un moyen plus sûr et moins coûteux, évoqué dans la sourate Al-Alaq, qui peut nous connecter à l'attention divine grâce à l'éducation.

by egolabi
apprentissag, éducation, attention divine, Coran, Islam

SHAFAQNA- Les versets 1à 5 de cette sourate déclarent :

«اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ؛ خَلَقَ الْإِنْسَانَ مِنْ عَلَقٍ؛ اقْرَأْ وَرَبُّكَ الْأَكْرَمُ؛ الَّذِي عَلَّمَ بِالْقَلَمِ؛ عَلَّمَ الْإِنْسَانَ مَا لَمْ يَعْلَمْ »

« Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé l’homme d’une adhérence. Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble, qui a enseigné par la plume [le calame], a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas »

La sourate Alaq qui est la première sourate révélée au Prophète de l’Islam (P), montre que la révélation divine est une activité de lecture, d’apprentissage et d’écriture.

Dans ces versets, l’apprentissage est présenté comme un capital et le moyen de se connecter à l’attention divine. Dans cette relation, l’enseignant est Dieu et l’élève est l’être humain qui atteint une position privilégiée en apprenant les choses qu’il ne connaissait pas, et en évoluant vers la grandeur et la valeur.

À lire aussi : La 15ème Conférence internationale sur l’éducation familiale et spirituelle: Les droits de l’enfant dans le Coran et la tradition prophétique

Il existe deux modèles d’enseignement de Dieu pour les humains, le premier modèle est ce que Dieu a directement placé dans l’existence humaine, ce qu’on appelle « l’éducation innée et naturelle ». Le deuxième modèle est « l’éducation indirecte » par le biais des prophètes qui ont enseigné ce dont les humains avaient besoin, par leurs paroles et leur mode de vie.

A ce sujet, le Coran dit :

«بَعَثَ فِيهِمْ رَسُولًا مِنْ أَنْفُسِهِمْ يَتْلُو عَلَيْهِمْ آيَاتِهِ وَيُزَكِّيهِمْ وَيُعَلِّمُهُمُ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ »

« Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a envoyé parmi eux, un messager d’eux-mêmes, qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils fussent auparavant, dans un égarement évident » (Coran 3 :164)

Source: IQNA

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.