PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : L’équipe envoyée par l’autorité religieuse suprême dans la province de Bassorah pour suivre le problème de l’eau et chercher des solutions radicales, continue de travailler suivant le plan défini par celle-ci. Le sanctuaire sacré d’Al-Abbas (p) contribue à la réduction de ce problème en mettant en place un système de dessalement de l’eau (station RO) dans le district de Chatt al-Arab, dans la région de Muhaila en particulier, qui souffrait du manque pollution de l’eau.

Le superviseur de ces travaux et le chef du département des projets d’ingénierie du sanctuaire sacré d’Al-Abbas (p), Eng. Diaa Majeed al-Saegh a informé le Réseau mondial Al-Kafeel de l’importance de cette station. Il a déclaré: “Le sanctuaire sacré d’Al-Abbas (p) a assuré trois jonctions importantes dans le travail effectué par l’équipe technique chargée par l’autorité religieuse suprême de suivre et de trouver des solutions, y compris la mise en place de cette usine de dessalement dans la région de Muhailah dans le Shatt al-Arab, où nous avons loué un terrain de (1000 m 2) sur lequel nous avons construit ce projet. ”

Il a ajouté: “Le projet consiste en une station OI d’une capacité de 30 000 litres par heure. Elle est d’origine internationale (pompes de fabrication italienne, membranes de fabrication américaine, filtres indiens, panneau de commande électrique de fabrication suisse et autres origines). En plus de la mise en place de réservoirs d’eau, un certain nombre d’entre eux ont été affectés à la collecte d’eau brute avant le dessalement et un autre à l’eau potable (RO). ”

“Le projet a été doté d’un système de pompe mécanique et de nombreux autres sous-systèmes, en tenant compte de tout développement futur en termes d’origine ou d’équipement. Les fondements concrets du projet ont été renforcés, ce qui le rend supportable pour tout développement futur, tout cela était pris en compte par l’organisme qui a exécuté le projet, à savoir le Centre d’études al-Kafeel et la société irakienne Tair Al Thanlj. ”

Al-Saegh a déclaré: “Il a été confirmé que les travaux achevés sont conformes aux conceptions approuvées, en plus de garantir que les matériaux inclus dans la construction sont conformes aux tests de laboratoire et au contrôle de qualité.”

À lire aussi : Ministre de l’agriculture depuis les fermes du sanctuaire saint Al Abbas : ses projets vont développer la réalité agricole en Irak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here