PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : Des enquêtes sont actuellement en cours sur les activités antérieures du terroriste et l’incapacité des services de sécurité néo-zélandaise de prévenir de tels attentats.

Paul Hant, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, a déclaré : « La communauté musulmane s’inquiète de l’absence d’enquête. Nous demandons à la Commission royale d’intensifier ses efforts pour faire participer les musulmans à l’enquête », a-t-il dit.

À lire aussi : Un film en préparation sur l’attentat islamophobe de Christchurch

Un porte-parole de la Commission royale d’enquête a déclaré qu’en mai 2019, des réunions préparatoires avaient été organisées avec des chefs religieux musulmans, des dirigeants d’ONG islamiques et le maire de Christchurch, et que la Commission royale néo-zélandaise s’employait à accroître la participation de la communauté musulmane à l’enquête, tout en respectant la vie privée des individus et des familles, et les événements islamiques comme le Ramadan et le Hadj.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here