PARTAGER

SHAFAQNA – Musulman Productif | par Fatima Nafla : Alors que nous nous purifions corps et âme ce Ramadan, pourquoi ne pas purifier nos emplois du temps par la même occasion ? Le Ramadan est le moment idéal pour couper court aux activités qui nous entraînent vers un état de productivité réduite.

Voilà une vaste tâche. Dans cet article, nous nous limiterons aux addictions technologiques variées qui grignotent des parcelles de notre temps. Il s’agira peut-être, dans certains cas, plus d’une obligation que d’une addiction. Mais il nous arrive de perdre du temps même au travers de ces activités « obligatoires ». Jetez un œil sur ces quelques conseils pratiques, et voyez vous-même si vous pouvez en appliquer certains.

• Appels téléphoniques – Ils peuvent occuper une large portion de notre temps. Essayez de réduire votre habitude de répondre à CHAQUE coup de fil, et concentrez-vous sur les appels de ceux à qui vous avez vraiment besoin de parler. Pour les autres, installez une messagerie vocale qui leur permettra d’enregistrer un message si c’est urgent. Avant de passer un coup de fil, prévoyez ce dont vous avez besoin d’en retirer, et ne vous laissez pas entraîner dans une longue conversation futile.

• Éteignez votre téléphone portable quand vous ne l’utilisez pas – parfaitement, éteignez-le ! Cela vous paraîtra peut-être douloureux au début, mais vous vous y habituerez vite. Éteignez-le pendant que vous récitez du Coran, ou adonnez-vous au dhikr, ou allez à la mosquée. Et bien sûr, éteignez-le avant d’aller dormir, afin que vos précieuses heures de sommeil ne se voient pas raccourcies par des appels inconsidérés.

À lire aussi: Cinq façons de contrôler la langue pendant le mois de Ramadan

• Triez vos flux RSS – Si vous avez laissé vos abonnements RSS fourmiller, il serait temps de les parcourir et de vous désabonner de ceux qui ne présentent plus d’intérêt pour vous. Ne gardez que les flux RSS utiles, ceux qui boostent votre Iman et votre productivité pendant le Ramadan.

• Ayez pitié de votre boîte de réception – Installez des filtres ou organisez des dossiers pour mieux trier vos e-mails. Ainsi vous laisserez les emails sans importance à plus tard, voire les effacerez sur-le-champ. Désabonnez-vous des newsletters que vous lisez à peine, et faites-vous plaisir sans compter avec le bouton « Supprimer ».

• Réduisez votre fréquence Facebook – Et ça ne s’applique pas qu’à Facebook. Réduisez la fréquence de vos visites sur tout réseau social. Résistez à la tentation d’être au courant de tout ce qui se passe dans votre cercle d’amis 100 % du temps. Effacez-vous des forums, de MySpace, Twitter, etc. Je ne suis pas en train de vous dire d’en disparaître complètement, mais plutôt de vous accorder un ou deux courts instants par semaine pour consulter vos multiples comptes, plutôt que d’y passer du temps tous les jours. Organisez vos amis en listes afin de pouvoir facilement repérer les plus importants, et laissez la « masse » pour quand vous aurez plus de temps. Faites un tour dans la section « vie privée » et réduisez le nombre de notifications autorisées.

À lire aussi: Un Ramadan romantique

• Mettez la technologie au service de votre régime technologique – Utilisez des logiciels de prévention des distractions ou de blocage afin de rester concentrer, et ne pas céder à l’envie de surfer « juste un petit moment ». On sait tous combien il est facile de s’oublier sur la toile, un clic menant à un autre, puis un autre, puis un autre… Essayez Pocket (Read It Later) ou Stayfocused.

• Faites quelque chose des petites brèches dans votre emploi du temps – Le temps passé dans des files d’attente ou dans le bus ne devrait pas servir à renouveler votre statut Facebook, mais plutôt à du dhikr ou des dou’as, ou simplement un peu de méditation spirituelle. Vous pourriez écouter un peu de Coran sur votre téléphone portable/lecteur mp3, et avancer dans votre récitation/mémorisation, par exemple en ayant un Coran de poche toujours avec vous.

• Prévenez votre entourage – Si ça aide, dites à vos proches combien ce mois est spécial pour vous, et expliquez-leur que vous ne pourrez pas être à leur disposition autant que d’habitude. La façon de faire passer le message dépend de vous – qu’il s’agisse d’un statut sur votre client de messagerie instantanée ou sur un réseau social, ou en le disant simplement, faites preuve de tact et de politesse.

Profitez bien de ce mois vidé (au moins partiellement) d’addictions technologiques !

Ne vous inquiétez pas, le monde peut attendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here