PARTAGER

SHAFAQNA – IQNA : La mairie de la ville de Qods prétend interdire l’appel à la prière dans les mosquées dans les quartiers de Beit Safafa, de Beit Hanina, de Jabel Mukaber, et dans le camp Shu’fat qui est un camp de réfugiés palestiniens à Jérusalem, pour des raisons de nuisances sonores, et de remplacer les hauts parleurs par des petits hauts parleurs.

La mairie a donné l’autorisation aux forces de police d’intervenir pour arrêter la diffusion des appels à la prière, et a prévu à cet effet un budget de 15000 à 20000 dollars.

À lire aussi : Bilan des morts et des blessés palestiniens en 2018

Cette décision du maire de la ville de Qods, Moshe Lion, intervient alors qui a été élu maire de Jérusalem il y a moins de deux mois, et que la police a obtenu l’autorisation d’interrompre les appels à la prière, il y a moins d’un an.

Moshe Lion a déclaré que cette loi de la Knesset n’avait pas eu de résultat jusqu’ici et qu’il prétendait l’appliquer et augmenter le nombre des colonies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here