PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : Le travail du projet de renforcement et de dorure du sanctuaire d’Aba al-Fadl al-Abbas (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a atteint un stade avancé. Après l’installation et la fixation des inscriptions coraniques reliant les côtés et la façade du mur du grand Oran appelé al-Taremah (plafond), les travaux de revêtement ont débuté dans les parties restantes, qui comprennent la partie supérieure de la façade, la voûte et au-dessus de Taremah, ainsi que le plafond intérieur, tout en conservant les mêmes inscriptions et décorations anciennes, mais avec un nouveau style avec quelques ajouts et des touches artistiques qui lui confèrent beauté et harmonie.

Le chef du département des projets d’ingénierie du sanctuaire sacré d’al-Abbas (p), Eng. Diaa Majeed Al-Sa’egh nous a informés de ces travaux en déclarant: “Les travaux qui ont suivi les inscriptions coraniques sont une étape qui doit être exécutée méticuleusement, en raison de ses nombreux détails artistiques décoratifs, en particulier le plafond intérieur de la Taremah, dont les arches s’emboîtent les unes dans les autres, y compris une arche au milieu de l’inscription interne pour former avec la voûte extérieure de la Taremah sa forme générale “.

Il a poursuivi: “La mise en œuvre est faite avec les mêmes conceptions anciennes, après quoi les mesures ont été prises pour chaque section, et l’installation de manière professionnelle des structures en fer qui formaient les arches et étaient ensuite recouvertes de tuiles dorées.”

Al-Sa’egh a ajouté: “Le travail est divisé en phases: la première phase consiste à enlever les vieilles tuiles dorées, à éliminer les déchets de plâtre et les vieux matériaux de collage jusqu’au mur d’origine, puis à les protéger de l’extérieur et à traiter les fissures et dommages, après quoi le mur d’origine sera renforcé par un mur porteur en béton, doté de barres de fer spéciales pour former une seule pièce, puis recouvert de nouvelles tuiles dorées sur une surface de 350 m². Dans les travaux de dorure et de revêtement, on utilisait de l’or 24 carats pesant 10 grammes d’or pur pour chaque carreau d’or, d’une épaisseur de 2 mm, en utilisant les meilleures techniques de durée de vie, notamment la technique du martelage sur la peau de cerf. ”

À lire aussi : L’installation des bandes coraniques dorées dans le grand Iwan du sanctuaire d’Aba al-Fadl al-Abbas (A.S)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here