PARTAGER
Inde , mosquée de Dhannipur, mosquée Babri

SHAFAQNA – AA.com.tr: Selon un communiqué de presse, la Fondation culturelle indo-islamique (IICF) a déclaré qu’une réunion a été organisée pour discuter des développements de l’activité de la fiducie. “En cette Journée nationale de la République de l’Inde, le drapeau national sera hissé sur la parcelle de cinq acres qui accueillera le projet de la mosquée de Dhannipur, suite à cela, des arbres seront plantés sur le site”, indique le communiqué.

Le conflit concernant cette mosquée du XVIe siècle date de plusieurs décennies. Située dans l’État de l’Uttar Pradesh, elle a été démolie en 1992 par des extrémistes hindous qui attribuaient la propriété de ce site au lieu de naissance de l’un de leurs dieux, Rama.

Ce différend a été réglé en novembre 2019 lorsque la Cour suprême a décidé qu’un temple pouvait être construit sur le site.

Le tribunal a également ordonné l’attribution de cinq acres de terrain au conseil central sunnite du Waqf, contrôlé par le gouvernement, pour construire une nouvelle mosquée. Par la suite, le conseil a annoncé la formation de l’IICF pour mettre en œuvre la construction.

“La Fondation culturelle indo-islamique célébrera cette année la Journée nationale de la République de l’Inde, une date qui a coïncidé avec le lancement du projet de la mosquée Dhannipur. Ce projet innovant comprend un hôpital, un musée, une bibliothèque, une cuisine communautaire, un centre de recherche culturel indo-islamique, une maison d’édition et une mosquée”, a déclaré le secrétaire de l’IICF, Athar Hussain.

“Il y aura ainsi une cérémonie suivie de la plantation d’arbres par les membres fiduciaires et l’administrateur en chef de l’IICF, le 26 janvier”, a-t-il ajouté.

À lire aussi: La destruction de la mosquée de Babri, symbole de la violence et de la haine en Inde

L’Inde célèbre la journée nationale de la République le 26 janvier de chaque année. Cette date marque l’entrée en vigueur de la Constitution indienne.

“Le démarrage officiel du projet devrait se faire par la plantation d’arbres sur 5 acres de terrain. Comme prévu dans le plan du projet, il s’agit d’une zone verte, qui rassemblera des plantes du monde entier importées de la forêt amazonienne, de l’Australie et de toutes les différentes régions géographiques de l’Inde, dans le but d’alerter sur la menace imminente du changement climatique et d’éveiller les consciences dans la société civile”, indique le communiqué.

Au moment où la Fondation annonce son intention de construire une mosquée, les dirigeants musulmans en Inde affirment que cette décision n’a pas encore été approuvée par la communauté musulmane.

En novembre 2019, la plus haute Cour indienne a décidé que le site historique de la mosquée Babri du début du XVIe siècle devra être remis aux hindous pour la construction du temple de Rama.

La Cour suprême indienne a également statué qu’une “parcelle convenable” de terre de 5 acres serait attribuée au Conseil des Waqf sunnites, contrôlé par le gouvernement central ou le gouvernement provincial, afin d’y construire une mosquée.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here