PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : En novembre dernier, le prince héritier saoudien proposait un soutien financier considérablement accru à Mahmoud Abbas pour lui faire accepter un plan de paix en faveur d’Israël. Ce que le leader palestinien avait catégoriquement refusé. Depuis, l’Arabie Saoudite souffle le chaud et le froid dans le dossier israélo-palestinien. Lors d’un voyage aux Etats-Unis fin mars, le prince héritier Mohammed Ben Salman a fait un nouveau pas en direction de l’Etat hébreu en affirmant que « les Israéliens ont droit à leur propre terre ».

À lire aussi: Arabie Saoudite : « MBS » fait un pas de plus vers Israël

Si le roi a tenté, par la suite, d’édulcorer les propos de son héritier, une nouvelle phrase sortie par « MBS » a fait, ce week-end, polémique. Lors de sa visite outre-Atlantique, Mohammed Ben Salman avait rencontré des responsables d’organisations juives à New York. Il aurait, à cette occasion, fustigé les Palestiniens. « Au cours des dernières décennies, les dirigeants palestiniens ont manqué de nombreuses opportunités et rejeté toutes les propositions de paix qui leur ont été faites », a déploré « MBS », affirmant ensuite qu’« il est grand temps que les Palestiniens acceptent les propositions et acceptent de se mettre aux négociations, ou cessent de se plaindre. »

Relayés par la chaîne israélienne Channel 10, les propos de « MBS » ont étonné au sein de la réunion. La chaîne assure que les participants ont été « sidérés » par ce qu’a pu dire le prince héritier qui montre que la détestation de l’Iran est plus forte que tout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here