PARTAGER

SHAFAQNA – Journal de Québec : Le premier ministre a lancé cet avertissement à son rival François Legault, dans une entrevue accordée jeudi au FM93.

Plus tôt cette semaine, le chef caquiste s’est engagé à proscrire le port de signes religieux dans les rangs de la police si son parti forme le gouvernement le 1er octobre prochain.

M. Legault, qui s’inspire des recommandations du rapport Bouchard-Taylor, en fait même un enjeu électoral.

Lire aussi: Au Canada, la police d’Ottawa envisage l’autorisation du voile

Une promesse irréaliste si on en croit le premier ministre Couillard. «Il ne peut pas faire ça, c’est du bruit ça, il ne peut pas le faire légalement», a-t-il insisté.

Au gouvernement libéral, on dit s’appuyer sur des avis juridiques pour dénoncer la position inconstitutionnelle de la Coalition avenir Québec.

«Les propositions de M. Legault vont à l’encontre de la Charte Québécoise et de la Charte canadienne des droits et libertés car elles portent atteinte à la liberté de religion et à la liberté de conscience», précise-t-on au cabinet de la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here