PARTAGER

SHAFAQNA – Le 15 du mois de Shawwal est l’anniversaire du miracle de Retour du soleil. A cette occasion, SHAFAQNA présente un résumé de sa histoire:

via WikiShia: Radd ash-Shams (en arabe : ردّ الشمس) ou Retour du soleil est un des miracles du Prophète (s) et est considéré comme une des particularités de l’Imam Ali (a). Dans cet événement, le soleil qui fut en train de se coucher, retourna grâce à l’invocation du Prophète (s) pour que l’Imam Ali (a) puisse accomplir sa prière de ‘Asr. D’après certaines sources, un tel événement eut lieu également pendant le califat de l’Imam Ali (a).

D’après l’Ancien Testament et certaines sources islamiques, Radd ash-Shams (retour du soleil) eut lieu pour trois prophètes d’Israël.

Avant l’islam

D’après certaines sources, Radd ash-Shams eut lieu trois fois aux époques antéislamiques, pour les prophètes Josué[1], David[2] et Salomon[3].
Dans la Bible, il est rapporté qu’au cours d’une des batailles d’Israël, Josué ordonna au soleil de ne pas se coucher et de rester dans le ciel pour que les enfants d’Israël puissent se venger des ennemis :

12 Alors, Josué parla au Seigneur, en ce jour où le Seigneur livra les Amorites aux fils d’Israël et, sous les yeux d’Israël, il déclara : « Soleil, arrête-toi sur Gabaon, lune, sur la vallée d’Ayyalone ! »
13 Et le soleil s’arrêta, et la lune resta immobile, jusqu’à ce que le peuple fût vengé de ses ennemis. Ceci n’est-il pas écrit dans le livre du Juste ? Le soleil s’arrêta au milieu du ciel, il ne se hâta pas de se coucher pendant un jour entier.
Bible, Livre de Josué, Chapitre 10, 12 – 13

A l’époque du Prophète (s)

Cheikh al-Mufîd rapporte d’après Asmâ’ bt. ‘Umays, Umm Salama l’épouse du Prophète (s), Jâbir b. Abd Allah al-Ansârî, Abû Saïd Khudrî et certains autres compagnons du Prophète (s) :

« Un jour, le Prophète (s) envoya l’Imam Ali (a) pour un travail. Lorsque l’Imam finit son travail et retourna, il fut l’heure de la prière de ‘Asr. Le Prophète (s) qui ne savait pas que l’Imam n’avait pas fait sa prière de ‘Asr, mit sa tête sur la jambe de l’Imam et s’endormit. Au même temps, Allah commença à révéler au Prophète (s). Ceci dura jusqu’au coucher du soleil. Lorsque la révélation finit, le Prophète se leva et demanda à l’Imam Ali (a) s’il avait effectué sa prière de ‘Asr. L’Imam lui dit que du fait que sa tête fut sur sa jambe, il n’osa pas le réveiller, ce fut pour cette raison qu’il n’accomplit pas sa prière. Donc, le Prophète (s) demanda à Allah de retourner le soleil ; Allah le fit et l’Imam (a) réussit à accomplir sa prière ».[4]

Cet événement fut rapporté dans la plupart des sources chiites.[5] Après cet événement, les musulmans construisirent une mosquée dans le lieu où Radd ash-Shams se déroula et le nommèrent : Masjid Radd ash-Shams.

Dans les sources sunnites

Dans son livre Al-Ghadîr, ’Allâma al-Amînî cite le nom de plusieurs savants sunnites qui écrivirent des livres spécialement à propos de Radd ash-Shams[6], dont :

  • Abu Bakr Warrâq écrivit un livre à propos des narrateurs du hadith Radd ash-Shams.
  • Abu al-Hasan Shâdhân Fadlî écrivit un livre à propos de différentes chaînes de transmission de ce hadith.
  • Abu al-Fat’h Muhammad b. Husayn Mawsilî écrivit un livre concernant le hadith de Radd ash-Shams.
  • Abu al-Qâsim Hâkim b. Hadhdhâ’ Haskânî Nayshâbûrî écrivit un livre intitulé : « Mas’alat fî Tas’hîh Radd ash-Shams wa Targhîm an-Nawâsib ash-Shums ».
  • Abû ‘Abd Allah Husayn b. ‘Ali al-Busayrî écrivit un livre, intitulé « Jawâz Radd ash-Shams (la possibilité du retour du soleil) ».
  • Abu al-Mu’ayyid Muwaffaq b. Ahmad écrivit un livre, intitulé « Radd ash-Shams li Amîr al-Mu’minîn ».
  • Jalâl ad-Dîn as-Suyûtî écrivit un livre, intitulé « Kashf al-Lubs ‘An Hadith Radd ash-Shams » et dans son livre « Al-La’âlî al-Masnû’a » il analysa certaines chaînes de transmission de hadith Radd ash-Shams.

Aussi, Mas’ûdî, dans son livre « Ithbât al-Wasîyya » rapporta cet événement.

A l’époque de l’Imam Ali (a)

D’après les sources chiites, Radd ash-Shams (le retour du soleil) eut lieu une autre fois à l’époque de l’Imam Ali (a) et grâce à son invocation. D’après ce rapport, lorsque l’Imam Ali (a) et ses partisans voulaient traverser l’Euphrate et aller vers Babylone, l’Imam accomplit la prière de ‘Asr avec certains de ses compagnons. Mais, d’autres qui furent en train de faire traverser leurs chevaux de l’Euphrate n’arrivèrent pas à l’heure et allaient perdre le temps de la prière de ‘Asr. L’Imam (a) demanda à Allah de retourner le soleil et ses compagnons réussirent à prier.[7]
Certains ulémas sunnites comme : Tahâwî, Qâdî ‘Ayâd et Ibn Hajar al-‘Asqalânî confirmèrent l’authenticité de ce hadith.[8] Mais d’autres comme Ibn Taymîyya[9] et Ibn al-Jawzî[10] considérèrent ce hadith comme un hadith inventé et faible.
Actuellement, il existe un bâtiment au Nord de Hilla en Irak, nommé Mashhad ash-Shams ou Mashhad Radd ash-Shams et on dit que ceci est le même endroit où le retour du soleil se déroula à l’époque de l’Imam Ali (a).

Références

  1. Sadûq, Man lâ Yahduruhû al-Faqîh, v 1 p 203
  2. Âl Ghâzî, Bayân al-Ma’ânî, v 6 p 318
  3. Makârim Shîrâzî, Al-Amthal fî Tafsîr Kitâb Allah al-Munzal, v 14 p 501
  4. Cheikh al-Mufîd, Al-Irshâd, v 1 p 346
  5. Al-Kulaynî, Al-Kâfî, v 4 p 562 ; Sadûq, Man lâ Yahduruhû al-Faqîh, v 1 p 203
  6. ‘Allâma Amînî, Al-Ghadîr, v 3 p 183 – 188
  7. Mufîd, Al-Irshâd, v 1 p 347
  8. Ibn Hajar al-‘Asqalânî, Fat’h al-Bârî, v 6 p 221 – 222
  9. Ibn Taymîyya, Minhâj as-Sunna, v 4 p 186
  10. Ibn al-Jawzî, Kitâb al-Mawdû’ât

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here