Le ministre jordanien des Waqfs a confondu Trump avec un verset du Coran

156
PARTAGER
fr.shafaqna - Le ministre jordanien des Waqfs a confondu Trump avec un verset du Coran

SHAFAQNA – IQNA : Le ministre jordanien des Wafs dans un discours à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du Prophète (psl) à la mosquée Hosseini d’Amman, a répondu au président américain.

Faisant référence à ce verset du Saint Coran:

«سُبْحَانَ الَّذِي أَسْرَى بِعَبْدِهِ لَيْلًا مِنَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ إِلَى الْمَسْجِدِ الْأَقْصَى الَّذِي بَارَكْنَا حَوْلَهُ لِنُرِيَهُ مِنْ آيَاتِنَا إِنَّهُ هُوَ السَّمِيعُ الْبَصِيرُ»

Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l’alentours, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C’est Lui, vraiment, qui est l’Audient, le Clairvoyant

Lire aussi: « Regrettable », « irresponsable » : le choix de Trump sur Jérusalem condamné dans le monde entier

le ministre jordanien a critiqué la décision de Trump de faire d’Al Qods la capitale du régime sioniste.

Il a souligné : « Que les musulmans aient fait la prière entre 16 et 17 mois en direction de Qods et que Dieu ait élevé le Prophète (psl) de la Mecque à la mosquée d’Al Aqsa, ne sont pas des coïncidences. Le récit de l’ascension du Prophète (psl) a des racines religieuses mais signifie aussi que sa défense revient à la communauté musulmane et aux chrétiens. Toute décision d’un gouvernement ou d’une personne contraire aux ordres divins, ou qui remette en question l’autorité des Palestiniens, des Arabes et des musulmans, est nulle ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here