PARTAGER
Hijab

SHAFAQNA- Iqna : Les médias autrichiens ont rapporté le 6 septembre 2019, que le ministère de l’Education avait envoyé une directive contenant des informations précises sur l’interdiction du foulard et de l’hijab islamique dans les écoles primaires. Le ministère a également mis l’accent sur le lancement d’une action en justice contre les élèves et les enseignants qui ne se conformeraient pas aux dispositions de cette directive.

Selon cette directive, il est interdit aux élèves du primaire de porter un vêtement ou un couvre-chef en relation avec une religion. L’application de cette loi est obligatoire et les enseignants fautifs seront poursuivis pour “abus de faiblesse”.
Thomas Bolant, porte-parole du Syndicat des enseignants autrichiens, a déclaré au journal « Der Standard » que la publication de la directive du ministère de l’Éducation et de ses informations sur l’interdiction de l’hijab était surprenante, sans fournir d’informations spécifiques sur la situation des élèves portant l’hijab.

À lire aussi :Autriche : le voile interdit à l’école primaire, la kippa pas concernée

La Chambre des représentants autrichienne avait approuvé le 16 mai 2019, un projet de loi présenté par la coalition gouvernementale d’extrême droite, visant à interdire le voile dans les écoles primaires.
L’interdiction du voile dans les écoles primaires autrichiennes, a été l’objet de nombreuses critiques de la part des médias sociaux. Beaucoup la considèrent comme un symbole de la répression contre une religion particulière, alors que d’autres symboles religieux sont autorisés dans les écoles.
La loi a été adoptée avec le soutien des membres de la coalition de droite au pouvoir, notamment le Parti populaire conservateur et le Parti de la liberté qui détiennent 60% des sièges au parlement. Les partis d’opposition comme les sociaux-démocrates, ont qualifié cette loi « d’hostile » aux minorités religieuses et ont voté contre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here