PARTAGER

SHAFAQNA – 2MMA : Agé de 20 ans et originaire de Marrakech, Abdeljalil Bouski était en lice pour ce prix aux côté d’une trentaine de déclamateurs représentant, outre le Maroc, l’Algérie, l’Arabie saoudite, Bahreïn, l’Egypte, les Emirats arabes unis, l’Indonésie, l’Irak, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Libye, la Malaisie, la Mauritanie, la Palestine, le Qatar, la Russie, le Soudan, la Tunisie et la Turquie.

Le second prix a été remporté ex aequo par Ali Lotfi Tourhane (Turquie) et Mohamed Hassen Mowahadi (Iran).

À lire aussi : « Majlis » : dialogue des cultures à l’Unesco

Quant au concours de Mémorisation, le premier prix a été décroché par le Tunisien Mohamed Ben Abdelkader Maaref, alors que les deuxième et troisième places sont revenues respectivement au Soudanais Ibrahim Youssef Adam Salah et au Mauritanien Mohamed Mustapha al-Moujtaba.

Le jury était composé d’ouléma de renom international dont Hicham Rajaï du conseil des Ouléma de Marrakech.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here