Le livre de François Déroche étudie des premiers manuscrits coraniques

by Pey Bahman Z
premiers manuscrits coraniques

SHAFAQNA – Le livre « Les Corans à l’époque des Omeyyades : Introduction aux livres les plus anciens » de François Déroche, islamologue, membre de l’Institut et professeur au Collège de France, est l’un des livres contemporains les plus importants sur les manuscrits du Coran.

Dans une interview avec « Keith Samuel » de l’Association d’études coraniques IQSA, le Dr François Déroche a abordé la question des Corans de la période omeyyade et déclaré que les manuscrits de la période omeyyade ont influencé la diffusion de la lecture et que les manuscrits des premières décennies du règne des Omeyyades étaient encore faibles.

Pour commencer, Déroche devait dater des manuscrits inédits de plus de trois décennies. Cette question l’a amené à modifier son opinion sur sa précédente classification des manuscrits du Coran, et à adopter une vision beaucoup plus prudente de la datation des anciens manuscrits. Le livre fournit non seulement une historiographie des manuscrits, mais montre également que le développement de l’écriture des textes, notamment en termes de règles d’orthographe, a été très rapide.

À lire aussi: Vidéo: Exposition de l’art islamique à l’Institut du Monde Arabe à Paris+ Photos

Déroche a déclaré : « Ce livre introduit de nouveaux éléments sur l’histoire de l’écriture arabe et montre que l’historiographie est une question importante pour l’étude de cette période. Ce livre a pu introduire de nouveaux éléments dans l’histoire de l’art islamique et offre une vision plus large sur cette question. Le dernier chapitre du livre dépasse la période des Omeyyades et propose un examen des manuscrits de la période abbasside, car peu de recherches ont été faites sur ce sujet. La version arabe du « Bani Umayyad Musahaf » est la première partie d’un projet dans lequel l’auteur est engagé, et comprend de nombreux termes qui ont des interprétations différentes ».

Certains chercheurs pensent que François Déroche avait une perspective laïque dans ses études sur le Coran, et faisait ses recherches en tant qu’orientaliste français contemporain. Cependant, deux avantages ont été proposés pour ce livre : Premièrement, il rejette l’affirmation de certains orientalistes selon laquelle le Coran remonte au 4ème siècle de l’hégire. Deuxièmement, ce livre nous encourage à servir les anciens Corans, qui sont nombreux. L’un des corans les plus importants sur lesquels Déroche a travaillé et qui concerne le début de la période omeyyade, est le Codex Parisino-petropolitanus, découvert dans la mosquée Amr bin Al-Aas du Caire, et parvenu à la Bibliothèque nationale de Paris, au 19ème siècle.

Source: IQNA

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.