PARTAGER
https://fr.shafaqna.com/

SHAFAQNA – Le homard, les palourdes, les huîtres et les poulpes sont-ils halal?

Manger du homard, des palourdes, des huîtres et du poulpe est haram. Selon les ressources religieuses concernant la viande halal et haram, il existe des règles générales et de nombreuses normes; par exemple, un ensemble de règles a été donné pour les animaux terrestres, les créatures marines, les oiseaux, etc.

La condition pour les créatures de la mer de viande halal est d’avoir des écailles.
Dans un hadith d’Imam Baqir (A.S.), Muhammad ibn Muslim demande: “On nous donne du poisson qui ne porte pas de couche supplémentaire (écailles)”. L’Imam a répondu: “Mange tous les poissons qui ont des écailles et ne mange pas ceux qui n’en ont pas.” [1] Selon le hadith, le terme “couche supplémentaire” désigne les échelles. [2]

La Grande Marja-e Taqlid a souligné le jugement des créatures marines sur la base de ces traditions.

Ils affirment que, sur la base des hadiths, toutes les créatures marines sont des haram sauf celles qui ont des écailles. Cependant, la crevette est une exception à cette règle générale. Nous avons un hadith spécial qui considère la crevette comme une exception: «La manger (crevette) est permise, car c’est une sorte de poisson». [3]

À lire aussi : Halal, haram ou douteux ? L’application mobile « Just Halal » est lancée

Bien que la crevette n’ait pas d’échelles, elle est, du point de vue juridique, classée dans la catégorie des poissons à écailles. En d’autres termes, pour des raisons que nous ne connaissons pas, il a été considéré comme une exception et, par conséquent, halal, bien qu’il n’ait pas d’échelle. [4]

De plus, nous avons un hadith qui déclare que le crabe est interdit:
“Manger du jerī (type de poisson, peut-être les Anguilloidei), de la tortue et du crabe, c’est du haram.” [5]

Par conséquent, les poulpes, etc. restent dans les limites de la règle générale de l’irrecevabilité.

Il faut noter que le fait d’être légalement immangeable ne rend pas vendeur, acheteur ou attrapant haram, car l’interdiction de manger est quelque chose de complètement différent de l’interdiction de vendre et d’acheter la même chose. Il y a des cas où une certaine chose est haram à manger ou à boire mais peut être vendu et acheté.

Par exemple, le sang. C’est haram à manger mais peut être acheté et vendu pour d’autres avantages. Par conséquent, il est permis d’acheter et de vendre du homard, des palourdes, des huîtres, etc. sur le marché, pour des raisons autres que de manger ou de bénéficier des autres utilisations dont il dispose. Peut-être que le homard, la palourde, etc. ont également d’autres avantages.


*Traduit par SHAFAQNA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here