PARTAGER

SHAFAQNA – UNHCR : Une famille de demandeurs d’asile rohingyas originaires de l’État de Rakhine, enregistrée auprès du HCR en Inde, a été renvoyée au Myanmar le jeudi 3 janvier, après avoir été détenue dans l’Assam, où elle purgeait une peine de prison depuis 2013 pour motif d’entrée illégale en Inde.

Malgré ses demandes répétées, le HCR n’a reçu aucune réponse des autorités indiennes concernant ses demandes d’accès aux personnes en détention pour connaître leur situation et évaluer le caractère volontaire de leur décision de retour. Il s’agit du deuxième incident de ce type depuis octobre 2018, date à laquelle l’Inde avait renvoyé sept Rohingyas vers l’État de Rakhine au Myanmar, où les conditions ne sont pas propices au retour.

À lire aussi : L’Inde en passe de refuser la naturalisation aux réfugiés musulmans

Le HCR continue de demander accès aux réfugiés ainsi que des éclaircissements sur les circonstances de ce retour forcé. Environ 18 000 réfugiés et demandeurs d’asile rohingyas sont enregistrés auprès du HCR en Inde et vivent dans différents régions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here