PARTAGER
Palestine, Grand Ayatollah Sistani, Irak

SHAFAQNA- Le Grand Ayatollah Sistani a exprimé aujourd’hui des positions très importantes sur les événements récents en Irak et dans le monde.

L’Autorité Religieuse Suprême, dans un communiqué lu aujourd’hui lors des sermons de prière de vendredi à Karbala par le cheikh Abdul Mahdi Karbalaei, a condamné une fois de plus la violence contre les manifestants pacifiques irakiens et aussi le plan américain contre la Palestine, appelant à soutenir les Palestiniens dans la voie d’atteindre leurs droits et établir leur État indépendant.

Le Grand Ayatollah Sistani a également annoncé sa forte opposition à la fermeture des centres éducatifs.

Le texte intégral de la déclaration du bureau de l’Ayatollah Sistani est le suivant:

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux

Quatre mois se sont écoulés depuis le début du mouvement populaire qui a appelé à la réforme et à l’émancipation de la corruption et à l’échec généralisé des institutions de l’État, au cours desquelles de nombreux sangs innocents ont été versés et des milliers de civils ont été blessés et des affrontements se poursuivent encore, ce qui mène une augmentation du nombre de victimes innocentes.

En conséquence, l’Autorité Religieuse Suprême condamne une autre fois le recours à la violence contre les manifestants pacifiques et les opérations violentes comme l’assassinat et l’enlèvement, et exprime sa vive opposition aux efforts visant à disperser les rassemblements pacifiques et les manifestations en recourant à la force et à la violence. En même temps, son Éminence condamne certaines des attaques contre les forces de sécurité et les services gouvernementaux ainsi que les actes subversifs et menaçants contre certains établissements éducatifs et tout ce qui perturbe la sécurité des citoyens et nuit leurs intérêts.

Il prévient également que de telles actions n’ont aucune justification et ne remplaceront pas la présence publique généralisée pour faire pression afin de répondre aux demandes réformistes et inversement réduiront la solidarité avec le mouvement de protestation et ses participants.

D’un autre côté, la poursuite de la crise actuelle et l’instabilité politique, économique et sécuritaire n’est pas en faveur du pays et de l’avenir de sa population, il faut donc penser à sortir de cette crise en accélérant la formation d’un nouveau gouvernement.
Le futur gouvernement doit être un gouvernement auquel le peuple fait confiance, et aussi capable de calmer la situation, de restaurer l’autorité de l’État et de prendre les mesures nécessaires pour organiser des élections libres et transparentes dès que possible.

En ce qui concerne les divisions et les conflits entre les forces politiques de différentes couches et leurs opinions divergentes sur les priorités de la prochaine étape et l’incapacité de se mettre d’accord sur les réformes que les gens recherchent, ce met le pays en danger et en difficulté plus qu’avant, donc il faut se référer aux sondages pour voir quelle est l’opinion du peuple. C’est une option viable dans la situation actuelle, donc les élections doivent être accélérées afin que les gens puissent exprimer leurs points de vue et la prochaine Chambre des Représentants sera basée sur leur libre arbitre, car elle est compétente pour prendre les mesures nécessaires pour entreprendre des réformes et prendre des décisions cruciales, en particulier à propos du maintien de la souveraineté et de l’indépendance politique du pays et de l’intégrité territoriale et de son unité.

En fin de compte, l’Autorité Religieuse Suprême condamne fermement le complot cruel récemment lancé pour légitimer l’occupation des territoires palestiniens occupés et met fortement l’accent sur sa position à propos de soutenir les palestiniens opprimés, respecter leurs droits, conquérir à nouveau des terres occupés et la formation d’un État indépendant. Son Eminence invite les Arabes, les musulmans et tous les peuples libérés du monde à le soutenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here