PARTAGER
© Amir Cohen Source: Reuters Drapeau israélien (image d'illustration).

SHAFAQNA – RT : Comme le rapporte un correspondant de RFI à Jérusalem, le ministre israélien de l’Education également chargé des affaires de la diaspora, Naftali Bennett, doit présenter ce 23 décembre une feuille de route pour une action gouvernementale visant à développer l’«alya» (littéralement l’«ascension», terme renvoyant à l’immigration juive en Israël) en provenance de France. L’ambition est double : encourager les Français juifs à venir s’installer en Israël et, une fois arrivés, faciliter leur intégration à la société israélienne.

Ce sont des sionistes, des amoureux du peuple juif et de la Terre d’Israël, nous avons l’obligation morale de les aider.

«Il y a 200 000 juifs français qui veulent venir ici mais l’administration étatique n’y est pour l’heure pas préparée […] Ce sont des sionistes, des amoureux du peuple juif et de la Terre d’Israël, nous avons l’obligation morale de les aider», avait déjà affirmé le ministre de l’Education, selon des propos rapportés le 9 décembre par le magazine en ligne The Time of Israel.

À lire aussi : Pour assurer sa survie politique, Netanyahu veut la guerre

Une action globale dirigée par le gouvernement

S’adressant ce même jour aux autres ministres, Naftali Bennett les avait alors informés de la nécessité de mener «une action globale dirigée par le gouvernement», regrettant que les précédents gouvernements israéliens aient manqué «une opportunité historique» de faciliter l’immigration des juifs français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here