PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : Goya du meilleur court métrage documentaire est pour “Gaza”’, réalisé par Carles Bover Martínez et Julio Pérez del Campo. Tous deux dénoncent « les tentatives de censure » qu’ils ont subies et remercient les universitaires. « Ce prix est dédié à ceux qui maintiennent la lutte du peuple palestinien », déclarent-ils avant de demander: « L’Eurovision en Israël non ».

À lire aussi : Les Palestiniens privés de l’aide financière américaine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here