Le Corée du Sud est devenu une plaque tournante du tourisme halal en Asie de l’Est + Photos

by Pey Bahman Z
Corée du Sud, tourisme halal , Asie de l'Est, touristes musulmans

SHAFAQNA – IQNA: La Corée du Sud fait partie des pays non musulmans qui investissent dans le tourisme halal. En raison de ses attraits touristiques, notamment dans le domaine culturel, ce pays est devenu une plaque tournante du tourisme en Asie de l’Est.

Selon les statistiques de 2016, le tourisme halal représente environ 5,3% du marché total du tourisme en Corée du Sud. Cela a conduit à davantage d’efforts pour organiser de nombreux lieux de loisirs et résidentiels dans le pays. Bien que la Corée du Sud soit principalement connue pour son utilisation du porc et de l’alcool comme aliments quotidiens, cela n’a pas empêché le gouvernement de poursuivre une politique de tourisme halal. En 2015, par exemple, la Corée du Sud a conclu un partenariat pour développer l’industrie alimentaire halal, en signant un protocole d’accord avec les Émirats arabes unis. La même année, pour entrer sur le marché mondial du tourisme halal, le gouvernement sud-coréen s’est associé à la Fédération musulmane coréenne (KMF).

نگاهی به سیاست‌های گردشگری حلال در کره‌جنوبی

Le secteur de l’alimentation et des boissons a joué un rôle clé dans le développement de l’industrie du tourisme halal et dans les politiques du gouvernement sud-coréen qui sont publiées chaque année, par l’Organisation coréenne du tourisme (KTO), dans un livre présentant les 252 restaurants halal, les hôtels islamiques, les marchés halal, la nourriture de rue halal et les cosmétiques halal, et les 17 mosquées et 42 salles de prière et centres islamiques dans des villes comme Séoul et Incheon.

À lire aussi: Halal Guys, créateur de la chaîne alimentaire halal la plus célèbre au monde

نگاهی به سیاست‌های گردشگری حلال در کره‌جنوبی

Certaines restrictions imposées par le gouvernement chinois à la présence de touristes chinois en Corée du Sud (en raison de différends politiques sur la présence militaire américaine en Corée du Sud), ont conduit le gouvernement sud-coréen à se tourner vers les touristes musulmans, et à étendre sa coopération avec les pays musulmans comme l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, qui jouent un rôle important dans l’économie mondiale.

گردشگری حلال؛ رسانه‌ای دیپلماتیک در کره‌ جنوبی

Les politiques de tourisme halal mises en œuvre par le gouvernement sud-coréen, en plus de leurs avantages économiques, sont une étape stratégique dans l’établissement de relations étrangères. La présence généralisée des musulmans dans le monde, encourage aujourd’hui, les pays non musulmans, à adopter des politiques qui répondent à des intérêts différents, notamment ceux des touristes. La croissance du tourisme halal encourage la communauté musulmane à voyager en Corée du Sud, en toute sécurité, et favorise l’ouverture et la tolérance de la société sud-coréenne. En outre, la confiance de la société sud-coréenne dans le gouvernement s’est accrue en raison de l’augmentation des recettes publiques provenant du secteur du tourisme. Le tourisme halal n’est pas seulement une source de revenus pour le gouvernement sud-coréen, mais aussi un moyen diplomatique capable d’influencer de nombreuses parties, autres que les touristes musulmans.

You may also like

Leave a Comment